Actualités > Justice > Un étudiant étranger coupable, mais absout
Justice

Un étudiant étranger coupable, mais absout

(Photo: Unsplash photos)

Un étudiant étranger originaire du Bénin a plaidé coupable, lundi après-midi au palais de justice de Rimouski, d’avoir volé 900 $ à un homme de Rimouski, mais le juge de la Cour du Québec, Richard Côté, lui a accordé une absolution conditionnelle parce qu’un dossier criminel aurait pu lui faire perdre son statut d’étudiant étranger en soins infirmiers.

Le 17 juin 2020, l’accusé, un homme de 24 ans que nous ne pouvons identifier en raison de son absolution, a annoncé un ordinateur MacBook à vendre sur le site Internet Marketplace. Il s’est entendu sur un prix de 900 $ avec la victime qui lui a fait un virement Interac.

« L’accusé a ensuite fermé son compte Facebook. Il a encaissé le montant et le plaignant n’a jamais reçu l’ordinateur », raconte la procureure de la Couronne, maître Isabelle Gavioli.

30 heures de travaux communautaires

L’absolution de l’accusé qui était sans antécédent judiciaire est conditionnelle au respect d’une probation de 12 mois, à l’exécution de 30 heures de travaux communautaires et au versement d’un montant de 900 $ à la Cour au bénéfice du plaignant.

Suivez les affaires judiciaires sur le Journal Le Soir.

Facebook Twitter Reddit