Nouvelle de 18 h > [En vidéo] La démographie, au coeur des enjeux
Nouvelle de 18 h

[En vidéo] La démographie, au coeur des enjeux

Pascal Bérubé lance sa campagne électorale à Mont-Joli
Le député sortant de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé (Photo Olivier Therriault)
(Vidéo : Olivier Therriault)

S’il obtient un sixième mandat consécutif comme député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé fera de la démographie son principal cheval de bataille lors de son prochain mandat.

Le candidat du Parti québécois estime que le manque de citoyens dans l’ensemble de la circonscription nuit à son développement économique. 

À ce titre, il mènera une mission économique après la campagne électorale pour convaincre des résidents des grands centres urbains de choisir Matane-Matapédia comme terre d’accueil.

Le candidat du Parti québécois dans Matane-Matapédia, Pascal Bérubé (Photo Olivier Therriault)

« Tout est relié. Avec plus de citoyens dans nos municipalités, nous serons accessibles à du financement supplémentaire pour la construction de logements, de places en garderies ou pour la création de nouveaux emplois. On manque d’infirmières, aussi de vétérinaires et de travailleurs spécialisés. Je veux me faire le promoteur de nos territoires », a indiqué M. Bérubé, lors du lancement de sa campagne électorale tenu vendredi matin au Château Landry de Mont-Joli.  

Pour lui, il ne faut pas miser seulement sur les citoyens des grands centres. Rien n’empêche des gens de Rimouski de venir s’établir dans La Mitis.

Le député sortant de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, lors de son lancement de campagne à Mont-Joli. (Photo Olivier Therriault)

« Nous vivons dans des milieux fantastiques, proches de la nature avec un accès à la propriété beaucoup plus accessible. On va régler les derniers problèmes de téléphonie cellulaire dans certains de nos secteurs. On a beaucoup à offrir, surtout avec tous les changements engendrés par la pandémie », estime le député sortant.

Complexe aquatique de Matane

Fier de son bilan, Pascal Bérubé affirme que presque la totalité des dossiers traités par son équipe et lui se sont concrétisés dans la circonscription.

« Il ne reste que le complexe aquatique de Matane. C’est assez simple, il n’existe pas de programme entre le fédéral et le provincial pour financer le projet. Ce n’est pas politique. Nous avons vérifié. Il y a sept ou huit projets similaires présentés par des députés de la CAQ qui ont aussi été refusés », indique-t-il.

Des appuis de taille

Bien qu’il semble confortable à l’heure actuelle pour sa réélection, M. Bérubé s’activera à sortir le vote d’ici au 3 octobre.

Il obtient notamment l’appui de l’ex-députée de Matapédia, Danielle Doyer, présente pour son lancement de campagne. Pascal Bérubé dit aussi compter sur le soutien du maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

L’ex-députée de Matapédia et ex-mairesse de Mont-Joli, Danielle Doyer, appuie Pascal Bérubé. (Photo Olivier Therriault)

Facebook Twitter Reddit