Actualités > Société > Retour réussi pour le « 5 à Huîtres »
Société

Retour réussi pour le « 5 à Huîtres »

Le président d’honneur de l’évènement, Pierre Béchard, la coordonnatrice de la Fondation, Patricia Allard et Céline Nadeau, membre du conseil d’administration. (Photo courtoisie)

(Par le Centre jeunesse du Bas Saint-Laurent) Mission accomplie pour la Fondation du Centre jeunesse du Bas Saint-Laurent avec le retour attendu de son 18e évènement « 5 à Huîtres », tenu le 26 octobre dernier, dans l’ancienne église de Luceville.

Après avoir été mis sur pause pendant 2 ans, l’évènement a permis de récolter 15 000$ cette année. Tous les profits sont distribués aux jeunes placés sous la protection de la Direction de protection de l’Enfance et de la Jeunesse, et ceux de la mission CLSC « Jeunes en difficulté » du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Métal du Golfe_VF

Chaque année, plus de 900 enfants répartis dans les 8 MRC de la région du Bas Saint-Laurent ont accès aux services offerts par la Fondation.

« Nous avons fait le pari risqué de déplacer l’événement à l’extérieur de Rimouski et tant nos invités que nos partenaires seront d’accord pour affirmer que ce fut une franche réussite » explique le président du conseil d’administration de la Fondation, Alexandre Mathurin.

Un site adapté

L’ancienne église de Luceville, devenue la Salle Louis-Philippe Anctil, semble avoir beaucoup de potentiel pour ce type d’événement.

La Salle Louis-Philippe Anctil est parfaitement conçu pour ce type d’événement. (Photo journallesoir.ca- Olivier Therriault)

« Il fut facile pour nous de le transformer en un endroit confortable et agréable, propice aux échanges et aux discussions. Nous sommes très heureux des résultats, compte tenu qu’il s’agit d’un retour après une longue absence et que nous avons complètement repensé la formule, poursuit-il. Cette nouvelle façon de faire nous permet de dégager beaucoup plus de profits et de remettre plus d’argent à la Fondation, directement au service de notre mission d’aider les jeunes en difficultés », indique monsieur Mathurin.

Un partenaire majeur

Le partenaire majeur et président d’honneur de l’évènement, Pierre Béchard de Boulevard Chevrolet Buick GMC Cadillac, se dit très satisfait des retombées de l’évènement.

Après avoir été mis sur pause pendant 2 ans, le « 5 à Huîtres » a permis de récolter 15 000$ cette année. (Photo journallesoir.ca- Olivier Therriault)

« Nous sommes heureux de nous associer à la Fondation du Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent, à titre personnel et en tant qu’entreprise, explique-t-il. Il est de notre responsabilité comme citoyens et citoyens corporatifs de poser des actions concrètes pour venir en aide aux jeunes en situation de vulnérabilité. Quoi de mieux que de le faire dans un contexte de rencontre festif et agréable », estime monsieur Béchard.

La Fondation du Centre jeunesse du Bas Saint-Laurent remercie Le Journal le Soir, TVA Est-du Québec et la Caisse Desjardins de Rimouski pour leur générosité dans l’organisation de l’événement. Isabelle St-Laurent, artiste peintre, a aussi généreusement offert une de ses oeuvres, offerte en tirage aux invités.

Facebook Twitter Reddit