Les petits bonheurs de LouLou > Les petits bonheurs de LouLou
Les petits bonheurs de LouLou

Les petits bonheurs de LouLou

Visite à la ferme Pastel de Grand-Métis

Il y a quelques années, une personne que je chéris m’a offert un livre. C’est alors que j’ai compris pourquoi, parfois, que certaines personnes me trouvent différentes. On dit de moi que je porte des lunettes roses. Que je vois les choses toujours du bon côté.

Une bibitte, un peu princesse, fragile et forte. En voici un résumé :

« La beauté attire le regard. Elle fascine. La beauté des gens, mais aussi celle des lieux, des maisons, des rues et des villes. Il est étonnant de constater la force de l’émotion vécue devant un paysage à couper le souffle, dans une maison superbe ou sur une place publique ouverte et accueillante. Et si la beauté rendait heureux? Si elle était nécessaire au bonheur? C’est la conviction que partagent l’architecte Pierre Thibault et le journaliste François Cardinal.

Ils en font la démonstration dans un dialogue pénétrant qu’ils mènent dans cinq lieux où beauté et bonheur se côtoient et se nourrissent. Quatre de ces espaces ont été créés ou aménagés par Pierre Thibault. Le cinquième, Copenhague, est une ville réputée pour son innovation en architecture et design urbain. Ce livre inspirant donne envie de côtoyer la beauté au quotidien et de bâtir un environnement où l’on puisse se poser, se réjouir et vivre ensemble. » Et si la beauté rendait heureux de François Cardinal et Pierre Thibault. 

Ainsi débuta mon éveil, les prémisses de mon blogue, qui vous apporte dans mon univers, vous reflètent ce que je vois avec mes yeux, ce que je ressens avec conviction, ce qui m’anime et me rend vulnérable.

Je vous propose de faire ce voyage avec moi et de vous laisser porter par cette douce symphonie qu’est le bonheur de voir ce qui est beau, tout simplement.

Une ferme pas comme les autres

La ferme Pastel. Une agréable après-midi d’automne, je me dirige dans le secteur de Grand-Métis pour visiter la ferme Pastel avec une amie qui en a eu l’idée. Sans aucune attente, j’embarque dans cette drôle de petite aventure. Dès notre arrivée, l’accueil est chaleureux, souriant, aimable, agréable.

Tout de suite, l’ambiance est mise pour passer un agréable moment. On nous explique la visite des jardins et du potager.

Visite pour permettre à mon cerveau d’enregistrer de magnifiques images, des dahlias aux couleurs d’automne éclatantes, les roses trémières d’une hauteur et d’une élégance majestueuses, un saule pleureur qui anime le sentiment de se trouver dans un endroit unique et spirituel.

La boutique

La visite se termine dans la boutique, où Ora Maggie et Scott accueillent la clientèle. C’est le moment de découvrir la véritable nature de cette ferme.

Le moment surprenant, l’ultime sentiment que je ne peux pas repartir de ce lieu sans mon bouquet de fleurs. À moi, de moi, pour moi. Un bar, non, un buffet de fleurs automnales. Ora Maggie me demande de choisir ma fleur vedette et l’on va construire autour de celle-ci.

Est-ce que j’ai déjà ressenti autant de plaisir auparavant, certainement, mais à ce moment, je me sens au paradis. Les odeurs et la beauté des fleurs séchées suspendues au plafond emplissent mon cœur de bonheur.

Cette visite, en ce vendredi après-midi, m’a permis de partir pour la fin de semaine complètement fortifié.

Les valeurs pastelles

Les valeurs pastelles, la beauté. La beauté est fonctionnelle. Les fleurs, par leur beauté, sème le bonheur. À la fois éphémères et intemporelles, les fleurs invitent à apprécier le moment. L’écologie.

Une tige à la fois, bâtir un paradis régénéré et résilient pour la faune, la flore et le lègue de demain. La communauté. Célébrer et être remplis de gratitude pour ce qui est. Les fleurs nous le rappellent. La croissance. L’expansion s’applique aux plantes comme aux humains. Les fleurs incitent à prendre soin de soi, soins de nos rêves, de nos âmes.

Cet automne, je me suis fabriqué un magnifique bouquet de fleurs séchées, cueillies dans la nature. Les fleurs de mon bouquet de la ferme Pastel s’y retrouvent pour me rappeler que la beauté d’une fleur est intemporelle.

Pour les fêtes, la boutique Pastel rouvre en mode bouquets séchés. Visitez le https://fermepastel.com pour plus de détails.

Facebook Twitter Reddit