Actualités > Justice > L’avocat de Daigneault veut interroger trois témoins
Justice

L’avocat de Daigneault veut interroger trois témoins

Le palais de justice de Rimouski. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Maxime Daigneault, 41 ans de Rimouski, l’un des deux individus arrêtés le 27 octobre 2021 lors d’une opération policière de lutte au trafic de stupéfiants à Rimouski, était de retour mardi après-midi au palais de justice de Rimouski.

L’objectif était de fixer une nouvelle date pour l’interrogatoire au préalable qui n’a pu se tenir le 11 novembre.

L’avocat de l’accusé, maître Hugo Caissy, souhaite interroger trois témoins essentiels lors de l’exercice qui fait office d’enquête préliminaire, mais qui procède sans juge. Maxime Daigneault sera ensuite cité à son procès. Il a choisi un procès devant un juge seul (sans jury).

En janvier 2022, l’ancienne avocate de l’accusé, maître Nina Anne Tremblay avait reçu un complément de preuve de la Couronne contre son client.

Elle avait demandé le report de l’orientation et déclaration au 28 février afin de prendre connaissance de l’ensemble de la preuve. C’est à ce moment qu’elle avait fait part de l’intention de son client de plaider coupable. Une orientation qui a changé depuis le changement d’avocat.

Deux perquisitions

Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Rimouski-Neigette, assistés des enquêteurs, ainsi que du maître-chien, ont procédé à deux perquisitions en matière de stupéfiants le 27 octobre 2021 à Rimouski.

(Photo courtoisie SQ)

Les résidences ciblées sont situées sur la rue Saint-Joseph Est et sur l’avenue de la Cathédrale à Rimouski. Sur les lieux, les policiers ont procédé à l’arrestation de deux hommes.

« À la suite de sa comparution, Maxime Daigneault a été libéré avec des conditions à respecter », indiquait le porte-parole de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Bibeau, au moment des événements.

« L’enquête tend à démontrer que les deux hommes (l’autre étant Dany Côté) seraient « intereliés ». Ils devront répondre à des accusations relatives au trafic et à la possession de stupéfiants », ajoutait le sergent Bibeau.

Items saisis

Voici les items saisis lors de la perquisition : près de 115 grammes de cocaïne, environ 2 000 comprimés de méthamphétamine, près de 3 000 $ en argent canadien, du matériel servant au trafic de stupéfiants, des téléphones cellulaires et une arbalète.

Facebook Twitter Reddit