Journal Le Soir
Actualités > Économie > Groupe LeBel investit 16 M$ à Dégelis
Économie

Groupe LeBel investit 16 M$ à Dégelis

Des installations de l’entreprise Groupe LeBel. (Photo: Facebook-Groupe LeBel)

Le Groupe Lebel, dont le siège social est à Rivière-du-Loup, annonce un plan d’investissement de 16 M$ pour son site de Dégelis.

Le projet consiste au remplacement de la ligne de sciage qui date des années 1980. Les travaux vont permettre de mettre à niveau l’usine de sciage et de rabotage. Le projet sera décliné en trois phases s’échelonnant sur la période de novembre 2022 à août 2023.

Mission

Cet investissement est effectué dans le cadre d’un plan de développement bien défini, confirme un communiqué de l’entreprise : « Pour cette entreprise familiale, implantée depuis plus de 66 ans dans le Bas-Saint-Laurent, la pérennité de la ressource forestière et des opérations de transformation du bois sont l’essence de sa mission. »

« Le projet annoncé aujourd’hui (hier) s’inscrit dans notre plan quinquennal de modernisation de nos usines. Celui-ci est nécessaire afin de s’assurer que nos usines de transformation demeurent compétitives dans un contexte de changement technologique et de pénurie de main-d’œuvre », a souligné Louis-Frédéric Lebel, président-directeur général de Groupe Lebel.

(Photo: courtoisie)

Technologie

Mais technologie ne signifie pas nécessairement pertes d’emplois.

« Nous tenons à préciser qu’aucun employé actuel ne perdra son emploi. Oui, l’apport de cette nouvelle technologie nous amènera à relocaliser nos gens vers d’autres fonctions dans l’usine, mais cela permettra aussi à certains de partir à retraite après nous avoir fourni une si belle prestation pendant parfois plus de trente ans », a précisé Donald Lebel, directeur des opérations.

Équipements modernes

« Nous doterons donc cette usine d’équipements modernes fabriqués au Québec. Pour la main-d’œuvre, il s’agit là d’avantages non négligeables. L’automatisation de certaines sections de l’usine améliorera la qualité du travail des employés. De plus, la configuration du nouvel aménagement tiendra compte des plus récentes innovations en matière de santé et sécurité au travail », a aussi déclaré Louis-Frédéric Lebel.

Profil

La première usine de Groupe Lebel a été achetée à Squatec, par son fondateur, en 1956. Depuis, une multitude d’usines de sciage, de bois traité et de produits à valeur ajoutée ont été annexées à l’entreprise familiale. Fière de ses 66 ans d’existence, l’entreprise poursuit sa croissance et peut compter désormais sur plus de 1250 employés qui œuvrent dans ses 21 usines de sciage et de produits à valeur ajoutée en plus de son siège social.

Il est présent au Québec, en Ontario et dans le Maine, aux États-Unis.

Facebook Twitter Reddit