Actualités > Économie > Sainte-Luce met fin au gel des taxes
Économie

Sainte-Luce met fin au gel des taxes

On ira de l’avant avec les stationnements payants
Le budget 2023 prévoit des aménagements pour appuyer le développement touristique. (Photo: archives)

Le conseil municipal de Sainte-Luce a présenté lundi soir ses prévisions budgétaires pour l’année 2023.

« Le conseil municipal tenait à présenter un budget qui reflète les aspirations, le développement, les besoins et les particularités de Sainte-Luce, et ce, tout en respectant la capacité de payer des contribuables », signale d’entrée de jeu un communiqué de la Municipalité.

5,53 M$

Le budget présente un total des revenus de 5 539 940 $ comparativement à 2022 où il se situait à 4 827 566, ce qui représente une hausse de 14,8 %.

L’année 2023 sera marquée par une forte inflation et une explosion des coûts et malgré tout, après deux ans de gel de taxes, Sainte-Luce présente un budget équilibré avec une hausse de 2,21 % de la taxe foncière.

Vue partielle de la municipalité de Sainte-Luce. (Photo Facebook-municipalité de Sainte-Luce, JF Gagné)

Cela représente 0,022 cent du 100 $ d’évaluation, soit un taux qui passe de 0,996 $ à 1,018 $ du 100 $ d’évaluation. Pour les taxes de services, le tarif imposé aux contribuables concernés sera le coût réel.

Coût des matières résiduelles en hausse

Il y aura une hausse marquée pour les matières résiduelles qui passera de 202,81 $ à 295,91 $ par résidence, à titre d’exemple. Pour la taxe d’aqueduc, c’est une hausse minime de 135,39 $ à 152,54 $ et la taxe d’égout de 113,10$ à 131,59 $.

Enjeux abordés de front

«Dans ce budget, nous abordons de front les enjeux suivant: -l’habitation avec la création de fonds réservés à l’immobilier;  -le développement touristique avec la revitalisation du quai et de l’Anse-aux-Coques; -l’amélioration des infrastructures touristiques avec les profits des stationnements payants; -la lutte aux changements climatiques avec la protection des berges. »

« Il est important que le conseil présente un budget sans «pelleter» par en avant. Nous avons pris nos responsabilités et fait nos devoirs. Nous présentons ce budget qui permet à la municipalité de poursuivre son développement, de faire face aux incertitudes et d’offrir à notre population une qualité de vie toujours croissante », déclare la mairesse, Micheline Barriault.

Micheline Barriault (Photo: courtoisie)

Le Plan d’action 2023 et le programme triennal des immobilisations 2023, 2024 et 2025 ont quant à eux ont été présentés et votés lors de la séance extraordinaire du 12 décembre dernier.

Facebook Twitter Reddit