Sports > La Force gagne son pari à Rimouski
Sports

La Force gagne son pari à Rimouski

Le Six de Toronto remporte une deuxième victoire à Rimouski par la marque de 3-2
Alexandra Labelle, la main levée, a inscrit le premier but de La Force contre le Six de Toronto, dimanche. (Photo courtoisie Ariane Bergeron)

Pour une première expérience au Colisée Financière Sun Life, La Force de Montréal a démontré tout le potentiel du hockey professionnel féminin, cette fin de semaine, à Rimouski.

Le but d’Emma Woods, marqué sur un puissant tir sur réception lors d’un avantage numérique à la fin de l’engagement médian, a toutefois permis au Six de Toronto de l’emporter 3-2 et de quitter le Bas-Saint-Laurent avec une deuxième victoire en poche.

Métal du Golfe_VF

Contrairement à la veille, la formation ontarienne n’a pas tardé à imposer son rythme dès le début de la rencontre. À la 13e minute, Wood récupéra une rondelle libre près de la gardienne Tricia Deguire pour lancer les hostilités.

La gardienne de La Force, Tricia Deguire (Photo courtoisie Arianne Bergeron)

Plus agressive sur la défensive adverse, Montréal répliqua en réussissant tous ses buts en deuxième période grâce au travail d’Alexandra Labelle et d’Ann-Sophie Bettez. L’autre filet du Six appartient à Emma Greco.

La Force a tout tenté pour créer l’égalité en fin de match, se butant à Elaine Chuli. La gardienne du Six mérite amplement la première étoile avec ses 44 arrêts.

« C’est une défaite crève-cœur. Ce n’est pas pour rien que Toronto est premier au classement général (de la Premier Hockey Federation). On a quand même offert une bonne opposition. Nous n’avons pas capitalisé sur nos chances », a résumé Bettez après la rencontre.

Un engouement pour La Force

Aussi connue pour son travail d’analyste à TVA Sports, la capitaine de La Force estime que son organisation a gagné son pari de vendre le hockey professionnel féminin dans l’Est-du-Québec.

Les deux affrontements ont attiré près de 2 000 personnes au Colisée Financière Sun Life. En comparaison, le Six a toutes les difficultés à attirer 250 spectateurs lors de ses rencontres dans le grand marché de Toronto.

L’organisation de La Force a grandement apprécié son passage à Rimouski. (Photo courtoisie Arianne Bergeron)

« Les partisans étaient bruyants. Il y a quand même l’Océanic à Rimouski et ce n’est pas rien. On sent que les amateurs de Rimouski aiment vraiment le hockey. La popularité du hockey féminin a grandement évolué dans les dernières années. C’est le fun d’aller chercher cet engouement-là », a indiqué Ann-Sophie Bettez.  

Dans le calepin

Le président de La Force, l’animateur et humoriste Keven Raphaël, a signé plusieurs autographes au cours de la fin de semaine, en plus de discuter avec de nombreux amateurs présents au Colisée Financière Sun Life… Plusieurs joueuses de La Force avaient déjà patiné à Rimouski dans le passé. Elles ont affronté les Pionnières au sein de différentes équipes collégiales… La rencontre était de nouveau présentée à TVA Sports… La Force reviendra dans le Bas-Saint-Laurent, les 21 et 22 janvier prochains, pour disputer deux rencontres contre le Pride de Boston, cette fois au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup.

Facebook Twitter Reddit