Actualités > Économie > Un premier Küto dans l’Est
Économie

Un premier Küto dans l’Est

Juan Jose Marin Bejarano, Jeff O’Connor et Steven Gagné, les trois nouveaux propriétaires franchisés (photo courtoisie)

Après l’avoir appris par les affiches placardées dans les vitres d’un local de la Saint-Germain Ouest, les trois nouveaux propriétaires franchisés, Juan Jose Marin Bejarano, Jeff O’Connor et Steven Gagné confirment au Journal Le Soir qu’ils ouvriront un Küto – Comptoir à tartares, au centre-ville de Rimouski.

« Nous sommes trois amis de longue date, qui ont l’habitude de faire des soupers ensemble. À la maison, on cuisine beaucoup. Ça fait donc longtemps qu’on cuisine et ça fait des années qu’on cuisine le tartare et qu’on est des amateurs de ce produit », explique Jeff O’Connor.

Métal du Golfe_VF

Investir dans un produit dans lequel ils croient

Le Küto (prononcé couteau) des trois amis, sera le 39e Küto au Québec, mais le premier dans la région de Bas-Saint-Laurent. S’ils ont décidé de se lancer dans ce projet, ce n’était pas du tout sur un coup de tête.

« Tu ne peux pas te permettre d’investir dans une entreprise comme celle-ci, surtout en 2023 avec le contexte d’après pandémie. Si on investie dans un produit, c’est parce que nous le trouvons tellement bon et qu’on croit tellement au projet qu’on a choisi d’investir. »

Küto est un restaurant de tartares (Photo Facebook – Küto – Comptoir à tartares)

« Quand j’ai eu mes discussions avec MTY Group, qui est le franchiseur, au départ je discutais ouvertement des possibilités d’entreprises, mais quand ils nous ont dit qu’on collait au concept de Küto, je suis allé l’essayer sur la Rive-Sud de Montréal. Et je dois avouer que j’y ai mangé le meilleur tartare de ma vie. »

Redynamiser Saint-Germain Ouest

« Saint-Germain Ouest, c’est extraordinaire comme tronçon. Il y a de beaux commerces dans ce coin-là et nous aurons également pignon sur rue, dans un très grand local, qui nous permettra aussi de grandes possibilités, dont probablement une terrasse et deux salons VIP. »

Ainsi, le restaurant sera doté de 100 places assises, d’un bar, d’une terrasse et deux lounges : Le Saint-Germain et le Saint-Barnabé. Aménagés avec de l’équipement audiovisuel, le premier sera de type salle à manger, pour une rencontre d’affaires, une fête ou une séance de travail en équipe, tandis que le second sera de type salon avec sofas et tables bistro.

Ils pourront être réservés pour les groupes de 15 à 20 personnes.

Une ouverture au printemps

Les trois associés sont très enthousiastes face au développement de leur projet, dont l’adresse sera au 134 St-Germain Ouest, soit la porte voisine de Poste Canada.

Facebook Twitter Reddit