Actualités > Justice > Pornographie juvénile : l’accusé demeure en liberté
Justice

Pornographie juvénile : l’accusé demeure en liberté

(Photo: Unsplash photos)

Alcide Fournier, 78 ans, de Rimouski, qui a été arrêté mercredi par les enquêteurs spécialisés de l’Équipe d’enquête sur l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec en lien avec de la pornographie juvénile, demeure en liberté pendant le processus judiciaire.

Le septuagénaire a comparu mercredi au palais de justice de Rimouski sous divers chefs d’accusation tels que d’avoir accédé, d’avoir possédé et d’avoir distribué de la pornographie juvénile. Le ministère public ne s’est pas objecté à sa remise en liberté. La Défense a décidé de réserver son choix. L’accusé reviendra devant un juge le 24 avril pour son orientation et déclaration, c’est-à-dire le choix du plaidoyer et du type de procès.

Métal du Golfe_VF

Matériel informatique saisi pour analyse

« Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse », précise la Sûreté du Québec.

Toute information sur cet homme et ses agissements peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

(Photo courtoisie Sûreté du Québec)

La Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec regroupe au sein de son Service des projets d’enquêtes spécialisées, des experts en matière de cybercriminalité et d’exploitation sexuelle des enfants. Ces enquêteurs œuvrent en étroite collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada et l’ensemble des policiers municipaux.

Le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur Internet à l’adresse suivante : www.cyberaide.ca.

Facebook Twitter Reddit