Océanic > Deux victoires au Saguenay
Océanic

Deux victoires au Saguenay

[VIDÉO] L’Océanic l’emporte 5-2 et mène 2-0 dans sa série face aux Saguenéens
Une scène d’un récent match des Saguenéens à Rimouski (Océanic / Folio Photo archives – Iften Redjah)

Pour un deuxième match en moins de 24 heures, l’Océanic a eu le meilleur sur les Saguenéens de Chicoutimi au Centre Georges-Vézina. Il l’a emporté, samedi, par la marque de 5-2 pour prendre l’initiative de la série par deux victoires contre aucune, laquelle se poursuivra mardi et mercredi à Rimouski. 

Comme la veille, l’Océanic a connu un bon début de match. Son jeu de puissance a aussi été très productif avec trois buts sur ses trois premières opportunités. Serge Beausoleil était visiblement très fier de la sortie de ses protégés. 

Métal du Golfe_VF

« Je suis très content de la façon dont les gars ont joué. On a été en contrôle à part quelques moments. Le boulot a été fait par tout le monde. On a capitalisé sur notre avantage numérique et on a réussi à canaliser le leur, ce qui n’est pas une mince tâche. À cinq contre cinq, les gars ont bien fait ça », a résumé Serge Beausoleil.

L’Océanic en avance

Luka Verreault vient de compléter sa quatrième saison dans la LHJMQ, toutes disputées avec l’Océanic. (Photo courtoisie Iften Redjan-Folio Photo)

L’Océanic a repris là où il avait laissé la veille avec un très bon début de partie. Un but d’Alexandre Blais a d’abord été refusé avec une longue révision par le juge vidéo qui a conclu qu’il avait commis une obstruction accidentelle sur le gardien. Profitant ensuite deux jeux de puissance, Luka Verreault et Maxime Coursol, ce dernier avec une douzaine de secondes à jouer à l’engagement, ont tour à tour marqué pour donner les devants à l’Océanic 2-0.

Il n’y a eu qu’un but en deuxième période, celui de Thomas Bégin qui a profité d’un manque de concentration de l’Océanic dans son territoire. 

Nathan Lévesque (Photo Journal Le Soir archives – René Alary)

Nathan Lévesque, sur un bel effort individuel, a doublé l’avance des visiteurs, tôt en troisième période, avant qu’Alexandre Blais ne marque d’un tir frappé pour faire 4-1. Samuel Vachon a ensuite redonné espoir aux Sags, mais Simon Maltais a complété dans un filet désert.

L’Océanic a dominé la colonne des lancers 30 contre 19. En deux matchs, les Saguenéens n’ont tiré que 38 fois sur Patrik Hamrla. Son vis-à-vis était à nouveau Charles-Antoine Lavallée.

Réveil en avantage numérique

Les visiteurs terminent le match avec 3 en 6 sur le jeu de puissance après le 2 en 4 de la veille. En deux parties, le taux d’efficacité est de ,500, ce qui est bien loin du 19,9 % de la saison régulière.

« On a été plus opportunistes. Les gars prennent confiance et bougent bien la rondelle. Ils dirigent plus de tirs vers le filet avec de la circulation lourde et ç’a bien payé », explique-t-il.

Pas le moment de pavoiser

Son équipe va donc rentrer à Rimouski avec une avance de 2-0 dans la série. « Il n’y a personne qui pavoise. On sait exactement où on est. On a perdu notre meilleur marqueur sur une mise en échec très vicieuse. Les gars auraient pu être ébranlés. Malgré tout, ils sont allés chercher le match d’hier et ont continué de travailler avec un bon début de match. On est content de ce qu’on a accompli jusqu’à maintenant, mais on est parfaitement conscient qu’il reste beaucoup de hockey à jouer. Une chose est sure, ces deux victoires-là, personne ne peut nous les ravir. On les a méritées. »

En bref

Matteo Mann a été suspendu deux parties pour son coup à la tête à l’endroit de William Dumoulin, vendredi soir… Dumoulin, Mathis Aguilar, Maël St-Denis et Lyam Jacques (blessés) ainsi que Cory MacGillivray n’étaient pas en uniforme pour l’Océanic… Après avoir marqué le but de la victoire vendredi, Spencer Gill a obtenu deux mentions d’assistances. Le jeune a livré la marchandise en fin de semaine… 2 828 spectateurs ont assisté à la rencontre…  Le match no 3 sera présenté mardi, 19 h, à Rimouski… 

Facebook Twitter Reddit