Actualités > Économie > Terrains acquis : Mont-Joli veut construire 450 logements
Économie

Terrains acquis : Mont-Joli veut construire 450 logements

Entre les Galeries Mont-Joli et le Parc du ruisseau Lebrun
Une carte démontrant les terrains acquis par la Ville de Mont-Joli. (Photo courtoisie)

La Ville de Mont-Joli franchit une étape importante dans sa volonté de diversifier son offre d’hébergement avec l’achat de deux terrains d’une superficie totale de 204 000 mètres carrés (2,2 millions de pieds carrés).

Les deux terrains situés dans le sud-ouest de Mont-Joli, entre les Galeries Mont-Joli et le Parc du ruisseau Lebrun, ont été acquis auprès de la Société immobilière GP et de René-Jean Lebel.

Métal du Golfe_VF

Le premier s’étend sur une superficie de 158 000 mètres carrés (1,7 million de pieds carrés) et le second sur 46 452 mètres carrés (500 000 pieds carrés).

Cette importante acquisition pour le devenir de Mont-Joli vise à favoriser la construction potentielle de plus de 450 unités de logements, englobant des immeubles multilogements et des logements abordables.

Elle s’inscrit dans le cadre plus large d’une politique d’habitation visant à favoriser l’accès à la propriété et à répondre à la demande croissante en logements diversifiés. Cette politique sera dévoilée au début de l’année 2024.

Les deux terrains sont financés à même une partie du surplus accumulé prévu à cette fin. La Ville de Mont-Joli a aussi prévu dans sa planification budgétaire des investissements de plus de 10 M$ en infrastructures (aqueduc, égout, voirie, etc.), étalés en plusieurs phases, pour soutenir les futurs projets de construction.

Programmes de subvention

« En planifiant ainsi notre développement résidentiel, nous serons prêts lorsque viendra le temps de se prévaloir des programmes de subvention annoncés dans le nouveau pacte fiscal » souligne le maire Martin Soucy.

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy (Photo journallesoir.ca)

« Nous sommes convaincus que cette initiative contribuera non seulement à répondre à la demande croissante en matière de logements, mais également à rendre notre ville plus attractive. Nous allons devenir un lieu d’établissement de choix pour les familles, les travailleurs et les aînés » conclut monsieur Soucy, qui anticipe des retombées sociales et économiques élevées pour Mont-Joli et La Mitis.

Facebook Twitter Reddit