Actualités > Vieux-Théâtre : l’ouverture des soumissions repoussée à la mi-janvier
Actualités

Vieux-Théâtre : l’ouverture des soumissions repoussée à la mi-janvier

Donner plus de temps aux entrepreneurs pour préparer leur offre
La réfection du Vieux Théâtre de Saint-Fabien est passée de 3,9 M$ à 5,8 M$. (Photo courtoisie)

Le directeur général du Vieux-Théâtre de Saint-Fabien, Alexandre Saint-Pierre, signale que l’ouverture des soumissions pour les travaux de réfection du bâtiment prévu le 20 décembre sera reportée à la mi-janvier afin de donner plus de temps aux entrepreneurs pour préparer leur offre.

« Nous avons pris cette décision à la suite de commentaires de certains entrepreneurs qui demandaient plus de temps », explique monsieur Saint-Pierre.  

Les appels d’offres publiques ont été lancés la semaine dernière à la suite de l’autorisation accordée par le ministère de la Culture et des Communications. La première évaluation des coûts était de 4 M$ pour passer à 5,8 M$ en ce moment.

« On sait qu’il y aura des dépassements de coûts, mais nous allons attendre le résultat des appels d’offres avant de lancer un montant qui pourrait influencer les entrepreneurs », commente monsieur Saint-Pierre.

Travaux souhaités à l’été 2024

La direction aimerait voir les travaux débuter dès le printemps prochain.

Le Vieux Théâtre de Saint-Fabien (Photo courtoisie)

« C’est serré, mais ce serait jouable bien que nous soyons tributaires de plusieurs facteurs qui ne sont externes. C’est pour cela que nous sommes allés rapidement en appels d’offres. Dès que nous aurons le montant, nous pourrons relancer nos deux bailleurs de fonds, le ministère de la Culture et des Communications du Québec et Patrimoine Canada qui avaient garantis leur participation dans le projet initial. Ils sont conscients que les retards ne nous sont pas imputables et ils semblent ouverts à une hausse des coûts », précise Alexandre Saint-Pierre.

La part de la municipalité n’augmentera pas

Point très important pour la Municipalité de Saint-Fabien qui voit sa participation de 10% du projet gelée à 400 000 $, malgré les dépassements du coût envisagés.

En espérant que les travaux puissent se faire l’été prochain, Alexandre Saint-Pierre, travaille sur une programmation qui risque d’être un peu plus modeste qu’à l’habitude pour l’été 2024.

« Si les travaux se font, nous allons faire des partenariats avec les diffuseurs du coin pour présenter nos spectacles ».

Facebook Twitter Reddit