Océanic > Des terrasses pour animer le Colisée Financière Sun Life
Océanic

Des terrasses pour animer le Colisée Financière Sun Life

À l'image des stades de baseball
La vue qu’auront les utilisateurs des terrasses du Colisée Financière Sun Life. (Photo journallesoir.ca- Olivier Therriault)

Les spectateurs ayant assisté aux derniers matchs de l’Océanic au Colisée Financière Sun Life ont sûrement remarqué que des travaux sont en cours dans la partie sud de l’amphithéâtre. Le directeur administratif de l’Océanic, Jean-Philippe Bérubé, précise que des terrasses seront aménagées, un peu à l’image de ce qu’on peut voir dans les stades de baseball.

« On veut dynamiser cette partie de l’aréna où les billets se vendent généralement en dernier. Des sièges seront retirés au profit de banquettes avec une tablette en avant où les gens pourront s’accoter pour regarder la partie debout. Il y aura un bar avec notamment de la bière en fût. On souhaite vendre cet espace à des groupes par partie, pas nécessairement à des entreprises. Les loges corporatives répondent à une clientèle et on pense que les terrasses iront chercher une autre clientèle », explique monsieur Bérubé.

La première étape de ce projet de dynamisation de cette partie du Colisée a été franchie avec l’installation d’un DJ à l’intérieur même du Colisée pour ajouter un peu de circulation et de dynamisme dans ce secteur.

« C’est une nouvelle façon d’amuser les gens et rendre le spectacle plus dynamique. Les travaux vont bon train, mais il nous reste encore des choses à finaliser avant de pouvoir avances des quantités de billets disponibles et des prix », précise Jean-Philippe Bérubé.

Il est trop tôt également pour avancer une date d’ouverture. L’Océanic veut s’assurer d’arriver avec une nouvelle offre de service dernier cri.

« On souhaite rejoindre des gangs de ligues de garage, des clubs sociaux pour que les gens viennent de manière conviviale manger, boire et écouter un match de hockey. On pense avoir trouvé une façon originale d’amener ça à Rimouski grâce à nos partenaires », indique monsieur Bérubé.

Avant la Coupe Memorial

L’idée d’aménager des terrasses a germé dans la tête des dirigeants de l’Océanic avant même que la décision de devenir candidat pour l’obtention de la Coupe Memorial 2025 ne soit prise.

« Chaque année, on discutait de la meilleure façon de la faire. Nous l’avons joint à notre cahier de candidature », souligne Jean-Philippe Bérubé.

Le directeur administratif de l’Océanic, Jean-Philippe Bérubé, se dit fier de ce projet initié par l’organisation. (Photo journallesoir.ca- Olivier Therriault)

Parlant de la Coupe Memorial, l’Océanic a présenté son cahier de candidature aux dirigeants de la Ligue canadienne de hockey vendredi dernier sur le thème « Terre de champions ».

L’organisation a mis l’accent sur les joueurs de l’organisation qui ont fait leur marque dans la LNH comme Vincent Lecavalier, Brad Richards et Sidney Crosby, mais aussi sur des anciens qui font carrière dans le monde des affaires, le droit ou la médecine.

« Notre sort est entre les mains du comité de sélection. Nous sommes très confiants parce que nous avons déposé une candidature de grande qualité. On doit maintenant attendre leur réponse qui devrait être communiquée avant le début de la prochaine période des transactions. On ne connaît pas encore la date exacte », affirme monsieur Bérubé.

Facebook Twitter Reddit