Chroniques > Chasse et pêche > Un cerf trophée récolté dans le Témiscouata
Chasse et pêche

Un cerf trophée récolté dans le Témiscouata

Tristan St-Pierre applique volontairement la Restriction de la taille légale des bois
Tristan St-Pierre est très fier et avec raison de la récolte de son cerf trophée mature, qu’il a récolté, précise-t-il, en appliquant volontairement la Restriction de la taille légale des bois (Photo courtoisie)

Un chasseur d’exception, patient, déterminé pour un chevreuil exceptionnel, c’est ce qu’on peut retenir de la saison de la chasse du cerf de 2023 de Tristan St-Pierre, de Témiscouata-sur-le-Lac, secteur Cabano.

Volontairement, Tristan applique à la lettre et depuis quelques années déjà, la Restriction de la taille légale des bois, la RTLB.

Métal du Golfe_VF

Depuis 2021, les chevreuils qu’il a récoltés sur son territoire dans la zone 2 Ouest sont des 8 pointes. Tristan n’hésite à « laisser passer » des cerfs moins bien panachés, dans l’espoir de prélever le mâle mature convoité.

Comme ce fut encore le cas récemment, quelques jours avant la fin de la saison, le 26 novembre dernier. Tristan avait à l’œil ce « master buck » depuis quelques années. Sa récolte n’a rien d’un coup de chance.

En bref, alors qu’il faisait la chasse fine après une récente chute de neige, Tristan a d’abord entendu les « cris » de son « buck », qu’il a suivi à la trace en terrain montagneux. Puis il a aperçu le grand mâle, en compagnie de deux femelles.

« C’est lui », se dit-il. Alertés, les cerfs ont « soufflé » vers lui. Il a lancé un « grunt » puis il a rapidement ciblé et appuyé la détente de sa carabine 300 WSM.

« Un bon tir, un seul, franc et à la bonne place », relate fièrement Tristan.

« Buck » en rut !

Manifestement, le cerf mâle mature était en rut depuis longtemps.

« Ça faisait un bon bout de temps qu’il n’avait pas mangé. Son estomac était vide et il avait très peu de gras sur le dos », a constaté Tristan. Une fois éviscéré, son chevreuil a affiché 210 livres sur la balance.

Tristan Côté et son buck trophée. (Photo courtoisie)

Le trophée de chasse de Tristan St-Pierre se retrouvera sûrement sur le site web de Trophée-Québec, où on retrouve le registre des gros gibiers records récoltés en sol québécois.

Après les 60 jours réglementaires de séchage à l’air, le panache sera mesuré aux normes « Boone & Crockett ».

À suivre…

Facebook Twitter Reddit