Actualités > Justice > Guillaume Proulx : les deux parties veulent discuter
Justice

Guillaume Proulx : les deux parties veulent discuter

Guillaume Proulx, 27 ans, de Rimouski, arrêté le 4 septembre 2022 pour conduite dangereuse et possession de drogue dans le but de trafic était de retour en Cour, vendredi dernier, au palais de justice de Rimouski afin de fixer une date de procès.

« Nous devons parfaire nos discussions avec le ministère public avant de fixer une date de procès. Nous avons besoin d’un autre report pour pouvoir nous parler », a mentionné l’avocate de l’accusé, Me Maryse Beaulieu.

Métal du Golfe_VF

Le juge James Rondeau a accordé le report, mais il a exigé la présence physique de l’accusé le 22 janvier ou par Teams si ce dernier a intégré une thérapie fermée.

Proulx a enregistré un plaidoyer de non-culpabilité le 6 septembre 2022. Le suspect a comparu une première fois le 5 septembre par visioconférence. Il a été remis en liberté sous conditions. Il est accusé de recel, possession en vue de trafic de stupéfiants et de conduite dangereuse.

« Vers 18 h le 4 septembre, un automobiliste a fait appel à nos services après s’être fait menacer par un autre automobiliste circulant dangereusement avec son véhicule en direction Ouest sur le boulevard Saint-Germain à Rimouski. Quelques instants plus tard, le suspect fut localisé alors qu’il se trouvait dans le secteur du Bic sur la route 132 », rapportait le sergent de la SQ, Claude Doiron, au moment des événements.

Quantité importante de stupéfiants

Suivant l’arrestation du suspect, un mandat de perquisition fut obtenu pour la fouille de son véhicule, ce qui a permis de découvrir une importante quantité de stupéfiants.

(Photo courtoisie Sûreté du Québec)

Les policiers ont mis la main sur environ 115 grammes de poudre blanche pouvant s’apparenter à de la cocaïne, 228 grammes de MDMA (drogue de synthèse), 945 grammes de cannabis, 13 000 comprimés de méthamphétamine, une fausse arme, divers équipements servant au trafic de stupéfiants et une importante somme d’argent comptant.

Cette opération a été menée en partenariat entre les policiers du poste MRC de Rimouski-Neigette et les enquêteurs du service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec.

Facebook Twitter Reddit