Pionniers Football > Pionniers football : Éric Avon rentre au bercail
Pionniers Football

Pionniers football : Éric Avon rentre au bercail

Des changements dans le personnel d'entraineurs chez les Pionniers du Cégep de Rimouski
Éric Avon a occupé diverses fonctions avec les Pionniers depuis 2002, dont celui d’entraineur-chef (Photo : archives Stéphane Fournier)

Il y a du mouvement dans le personnel d’entraineurs des Pionniers du Cégep de Rimouski en football. Le plus important concerne Éric Avon.

Associé au lancement de l’équipe en 2002, il avait quitté son poste d’entraineur-chef et de coordonnateur défensif au terme de la saison 2021 pour se concentrer sur un nouveau défi professionnel dans l’organisation de la finale des Jeux du Québec à Rimouski. 

Métal du Golfe_VF

Dès ce moment, on se doutait qu’on le reverrait fort probablement dans l’entourage d’une équipe de football. Il a été associé aux Pionniers de 2002 à 2004, puis de 2006 à 2009 et de 2015 à 2021. 

« C’est la troisième fois que j’arrête. Un ami m’a déjà comparé à Dominique Michel. Je ne peux pas dire pour la suite, mais pour les deux prochaines années, je vais me concentrer sur les Jeux », avait alors expliqué Avon en entrevue avec le Journal le Soir.

Le bras droit de l’entraineur-chef

L’entraineur-chef des Pionniers, Maxim Lépinay nous a confirmé son retour avec des responsabilités importantes dans l’organigramme football.  Avon sera le coordonnateur défensif en plus d’agir comme assistant à l’entraineur-chef.

Maxim Lépinay (Photo Journal le Soir archives – René Alary)

« Éric sera mon bras droit. C’est très sécurisant pour moi de compter sur un gars comme lui qui est de la région et sur qui je peux compter à long terme avec un bagage aussi intéressant. C’est un peu comme avoir un deuxième head coach. Ça fait la force d’une équipe. Son retour est vraiment une bonne nouvelle », explique Lépinay.

Avon aura donc été deux ans sans football. « Avec mon mandat aux Jeux du Québec, j’avais mis le football et mon travail d’enseignant sur la glace, d’autant plus que ma fille et mon garçon sont impliqués dans le sport. Quand j’ai terminé les jeux, la passion du football est revenue. J’ai vu aller Maxim, j’ai appris à le connaitre. De fil en aiguille, il y a une ouverture pour le poste de coordonnateur défensif », raconte-t-il.

Avon se dit particulièrement impressionné par le travail de recrutement en cours. Des jours meilleurs suivront selon lui. 

Éric Avon en discussion avec les officiels. (Photo : archives Stéphane Fournier)

« Le ciel est bleu pour la suite des choses. Peut-être pas pour le 1er septembre, mais on va travailler fort pour mettre les dernières années derrière nous autres. »

Autres changements

Charles Beaulieu, un joueur finissant de la dernière saison, sera l’entraineur des secondeurs. Antoine Marin ne sera pas de retour comme coach de la ligne offensive et il sera remplacé par Guillaume Pelletier, un produit du programme de l’école le Mistral qui a joué collégial à Lévis, puis cinq ans avec l’Université de Sherbrooke. 

Pour sa part, Jacon Nutbrown, qui était coordonnateur défensif et s’occupait des secondeurs, ne sera pas de retour en 2024 puisqu’il a quitté la région. Luc Saint-Laurent, qui s’occupait des receveurs de passes, a aussi quitté au terme de la dernière saison. Il a été remplacé par David Brideau qui avait la responsabilité du développement des quarts-arrière. 

Pour sa part, Jean-François Hudon sera l’instructeur des porteurs de ballon en plus de s’occuper des unités spéciales.

À lire également : Pionniers football : 19 joueurs recrutés et 6 transferts

Facebook Twitter Reddit