Actualités > Le projet de l’Îlot Sainte-Agnès toujours sur la glace
Actualités

Le projet de l’Îlot Sainte-Agnès toujours sur la glace

Pas abandonné pour autant assurent les promoteurs
Une esquisse du projet repensé de l’îlot Sainte-Agnès qui est passé de trois à deux édifices. (Photo: courtoisie)

Le projet de l’Îlot Sainte-Agnès, qui prévoit la construction de 215 unités de logement sur le site de l’ancienne église Sainte-Agnès à Rimouski, est toujours sur la glace en raison de la conjoncture économique défavorable.

Les promoteurs du projet, le Groupe Tanguay et le Groupe Dionne, assurent cependant qu’il n’est pas abandonné pour autant.

Contacté par le Journal Le Soir.ca, Bianca Dionne, du Groupe Dionne, a mentionné que les promoteurs attendent toujours un contexte plus favorable pour aller de l’avant.

« Nous avons fait une mise à jour le 12 janvier dernier. Nous avons décidé d’attendre encore un peu. On n’a pas encore de date. Nous souhaitons rester prudent avec le contexte économique actuel qui demeure encore très fragile. Il y a encore trop d’incertitudes. On préfère prendre le temps de faire les choses de façon sécuritaire. Ça demeure un beau projet pour lequel nous avons encore beaucoup d’intérêt », indique-telle.

L’augmentation des taux d’intérêt et des coûts de construction avaient incité les promoteurs à mettre le dossier sur pause, en avril dernier.

Axé sur la qualité de vie

Lors du lancement du projet, en juillet 2022, le Groupe Dionne et le Groupe Tanguay disaient vouloir orienter le projet en fonction de la qualité de vie des futurs occupants de ces immeubles.

Les ruines de l’église Sainte-Agnès, en février 2023 (Photo journallesoir.ca)

« Sa force résidera dans ses vues, la grandeur des logements et la qualité des espaces communs. Mais ce qui distingue le projet c’est son ouverture sur la communauté. En effet, l’espace végétalisé accessible entre les deux bâtiments permettra de faire le lien entre le Centre communautaire et le fleuve. Sur cette promenade, les promoteurs installeront une œuvre rappelant l’ancienne église Sainte-Agnès », expliquait Alexandre Tanguay, dans un communiqué de presse.

Facebook Twitter Reddit