L'étincelle et le burnout > Lettre d’amour aux apprentis-sages
L'étincelle et le burnout

Lettre d’amour aux apprentis-sages

La chronique « L’étincelle et le burnout » par Tamara Roy-Stang

Si tu es épuisé.e, surmené.e, en arrêt de travail, en grande transition de vie ou tout simplement en grande période de remise en question, ce message t’est dédié. Tu intègres actuellement de la sagesse, un savoir expérientiel qui te servira toute ta vie. Lettre d’amour aux apprentis-sages.

Clique ici pour me suivre sur mes autres plateformes et en savoir plus sur le soutien que j’offre aux individus ou aux organisations.

Métal du Golfe_VF

Bonne lecture et bon visionnement!

Quand je parle avec la version de toi qui a 85 ans, sa sagesse me laisse sans mots. La profondeur de son regard, la compassion qu’elle éprouve pour tous les êtres imparfaits qui l’entourent, sa solidité dans sa valeur personnelle, tout cela n’est pas arrivé par magie. Elle l’a appris.

Cette personne octogénaire te dira que l’apprentissage de la sagesse ne lui est pas venu des livres et des diplômes, bien qu’elle puisse en avoir conquis plusieurs. Elle sait qu’elle ne serait pas arrivée là sans passer par le défi interne que tu traverses actuellement.

C’est pourquoi elle veut te remercier d’être en train de faire face aux circonstances qui t’ont mené.e là où tu es en ce moment.

Tu t’assouplis, tu découvres que tu as des limites, tu apprends ce que c’est que de s’aimer pour de vrai, tu te libères de tes illusions d’avoir tout compris et tu développes indirectement la capacité de reconnaître et d’honorer tout cela chez les autres…

Au final, sans ce cheminement, la version plus âgée de toi sait qu’elle aurait couru le risque de devenir aigrie. Au contraire, tu lui as donné des ailes pour vivre de manière légère et pour voir la vie d’un point de vue plus élevé.

De cette perspective, elle voit chez les autres leur humanité. De cette perspective, elle voit le cheminement de sa vie et la beauté dans toutes les épreuves. Elle te voit toi avec un amour infini et inconditionnel.

Elle te remercie du plus profond de son cœur immense. Tu ne te sens pas au mieux de ta forme, mais tu fais preuve de plus de courage, d’écoute, de force et d’ambition que jamais.

Tu continues parce que tu oses croire en quelque chose de meilleur pour toi-même.

Voyager plus léger

Cette version de toi te le confirme. Non seulement cette vie meilleure existe, mais en plus, elle n’est accessible que par le chemin que tu empruntes actuellement. Tu t’allèges pour voyager plus léger vers des plans plus élevés.

Chaque journée est un pas vers l’avant, même quand tu as l’impression de régresser. Il faut parfois toucher le fond pour se donner l’élan qu’il faut pour remonter vers la surface.

Si elle avait un conseil pour toi, ce serait de t’entourer d’un filet de sécurité pour que tu puisses sauter dans le vide et avoir confiance d’être attrapé. Va chercher l’aide qu’il te faut avec les personnes qui te font vibrer.

Occupe-toi de ton corps comme tu le peux et relâche toute pression de guérison que tu t’imposes. Tu y arriveras.

La version plus âgée de toi-même t’aime, t’appuie et te remerciera toujours. Laisse son remerciement t’atteindre et reprends ton souffle; tu avances plus que tu ne le penses.

Dans la partie vidéo, j’élabore sur les beaux exemples de vieillesse et pourquoi ces exemples sont la preuve que tu n’as pas à avoir honte de ton parcours.

Pour consulter les chroniques de Tamara, consultez sa section dans le Journal Le Soir.ca

Facebook Twitter Reddit