Actualités > Projet Angus : Rimouski reconduit son entente
Actualités

Projet Angus : Rimouski reconduit son entente

Prolongée jusqu’en 2025 pour le développement d'immeubles à logements
Le site de l’ancien centre commercial Place Cooprix, près du boulevard René-Lepage. (Photo journallesoir.ca- Olivier Therriault)

Le conseil municipal de Rimouski a reconduit son entente avec la Société de développement Angus lors de la séance régulière de lundi soir afin de poursuivre la collaboration entre les deux organisations pour la construction d’un immeuble à logements multiétage sur l’ancien site de Place Cooprix.

« Il y a un an, nous avions signé une lettre entente afin de commencer en travailler ensemble. Cette lettre était effective jusqu’au 31 mars. Comme on approche de l’échéance et que le projet va vraiment bien, nous avons reconduit la lettre d’entente afin de pouvoir continuer de travailler ensemble. Nous venons de nous adresser au gouvernement du Québec afin d’obtenir de l’aide pour la décontamination du site de l’ancien Cooprix », explique le maire de Rimouski, Guy Caron.

Métal du Golfe_VF

L’entente entre les deux parties est prolongée jusqu’au début 2025 pour le développement du site en question.

L’entreprise d’économie sociale prévoit développer 500 unités de logement sur deux terrains distincts. La première phase, évaluée à 115 M$, prévoit la construction 300 logements sur le site de l’ancien Cooprix. Ces appartements seraient répartis dans deux immeubles.

Angus envisage aussi la construction de trois immeubles pour un total de 200 logements avec 116 cases de stationnement sur le site de l’ancien garage municipal.

Le conseil municipal de Rimouski a autorisé, le 26 février, l’administration municipale à faire une demande d’aide financière au ministère de l’Environnement du Québec pour la décontamination et la réhabilitation environnementale des sols au 333, boulevard René-Lepage Est et au 244, rue Saint-Germain Est, l’ancienne Place Cooprix.

Il s’agit d’une étape préliminaire à la construction d’un immeuble à logements multiétage par la Société de développement Angus.

Le zonage a été modifié

Rimouski a récemment modifié son règlement de zonage afin d’autoriser l’usage d’habitation multiusage dans cette zone qui était auparavant réservée pour le commercial.

Le règlement prévoit aussi l’assouplissement de certaines règles pour le stationnement.

Le maire de Rimouski, Guy Caron (Photo journallesoir.ca)

« Il n’y a pas eu d’opposition. Le changement de zonage est maintenant fait. On parle d’un immeuble de quelques étages. La modification au zonage nous permet de pouvoir aller de l’avant », explique monsieur Caron.

Angus est, entre autres, à l’origine du lotissement de l’ancien site industriel des usines Angus, dans le quartier Rosemont, à Montréal, où les terrains avaient dû être décontaminés au préalable, comme ça doit être le cas pour ceux de Rimouski.

La Société de développement Angus est devenue membre de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette au cours des dernières semaines.

Facebook Twitter Reddit