01.12.2020
Publireportage Ling Cuisine

Ling Cuisine

Patience et compétence, deux ingrédients majeurs pour Xian Ling Chen

Ce publireportage vous est présenté par la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER).
Ce publireportage vous est présenté par la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER).

Ce n’est pas un récit quelconque auquel on a droit lors d’une rencontre avec Xian Ling Chen, fondatrice de l’entreprise, Ling Cuisine, à Rimouski. La sympathique femme d’affaires de 41 ans, spécialiste en cuisine chinoise, s’est amenée à Rimouski en octobre 2010 avec son époux Philippe Beaulac. Leur mariage venait d’être célébré en Chine en janvier de la même année. Le nouveau couple fit son voyage de noces à l’été 2010 et avant d’entrer au Canada, il dut rencontrer l’ambassadeur du Canada en Chine pour une entrevue de vérification afin d’obtenir un permis d’admission en terre canadienne sous la rubrique « regroupement familial ».

Xian Ling Chen possède le statut de résidente permanente mais n’a pas la citoyenneté canadienne, le gouvernement chinois interdisant la double citoyenneté.

Jusqu’à sa rencontre avec celui qui allait devenir son mari, elle vivait dans la ville de Zhuhai, dans la province de Guangdong, près de la mer de Chine, au sud-est de L’Empire du Milieu. Dans la même région se trouvent d’importantes villes telles que Hong Kong, Canton et Macao. Zhuhai représente une destination recherchée en Chine, étant une station balnéaire renommée et très prisée des visiteurs.

Xian Ling Chen et son époux, Philippe Beaulac.
Xian Ling Chen et son époux, Philippe Beaulac.

Comment se sont rencontrés Xian Ling Chen et Philippe Beaulac ? Une amie de Philippe Beaulac, enseignante de l’anglais dans une école chinoise et mariée avec un homme d’origine britannique, les mit en contact en 2009. Philippe allait s’envoler bientôt pour la Chine afin de rencontrer Xian Ling Chen. Le reste fait partie de l’histoire. Leur amour les transportera bientôt à Rimouski. Le couple a deux filles nées à Rimouski, Alissa Chen Beaulac, sept ans, et Fiona Chen Beaulac, cinq ans.

Enseignant en techniques de génie mécanique, maintenance industrielle, au Cégep de Rimouski, Philippe Beaulac est ingénieur de formation.

Comme Xian Ling Chen ne connaissait rien de la langue française et que Philippe n’avait aucune notion du mandarin, les premières communications entre eux se passèrent strictement en anglais. « Mon français était zéro et je pouvais m’exprimer un peu en anglais, » indique Mme Ling en souriant.

Xian Ling Chen exploitait un salon de massage et de soins esthétiques pour femmes en Chine, expérience qu’elle allait reproduire à Rimouski sans grand succès.

Adaptation difficile

Xian Ling Chen admet avoir trouvé l’adaptation difficile en terre québécoise. « La langue française a été difficile à apprivoiser » souligne-t-elle. Le climat nordique et le froid n’ont pas non plus été des plus favorables pour elle avec des hivers qu’elle trouve démesurément longs. On doit savoir que la région d’où elle vient jouit d’une période estivale s’étendant sur 10 mois avec des chaleurs pouvant atteindre les 38 degrés Celsius et un taux d’humidité très élevé. En hiver, les températures ne descendent jamais sous les 10 degrés. Tout un contraste !

« LA LANGUE FRANÇAISE A ÉTÉ DIFFICILE À APPRIVOISER »

Moins d’un an après son arrivée à Rimouski, soit à l’été 2011, Xian Ling Chen fait une première tentative en affaires. Elle achète des vêtements provenant directement de son pays natal qu’elle vend dans un espace que lui prête gracieusement la soeur de son époux, au camping de l’Anse, qui deviendra par la suite Camping Rimouski. L’expérience constituera un échec, tout comme sa tentative d’implanter un salon de massage et de soins de beauté à Sacré-Cœur. 

Elle se tourne alors vers la famille. Elle aura deux filles, une première en 2012et la deuxième en 2014.

En 2016, elle obtient un emploi en tant qu’aide-cuisinière au restaurant Chez Œufs, poste qu’elle occupera quelques mois. Après un voyage en Chine à l’été de cette même année, le couple revient à Rimouski. Xian Ling Chen ira travailler à la Coop Alina pour une période de trois mois et c’est par la suite qu’elle démarrera l’entreprise qui lui permettra enfin de savourer pleinement le fruit de sa patience et de ses grandes compétences dans le monde de la cuisine chinoise.

Xian Ling Chen et Shan Min Qiu, son employée.
Xian Ling Chen et Shan Min Qiu, son employée.

Le coup d’envoi de Ling Cuisine…

Le logo de l'entreprise
Le logo de l’entreprise

En 2013, Xian Ling Chen avait enregistré son entreprise de vente de vêtements. En décembre 2016, elle redéfinissait son statut pour passer au secteur de la transformation alimentaire. 

Au préalable, elle se fit connaître de façon très favorable en préparant des repas chinois typiques pour amis et familles. En 2016, elle prenait part à sa toute première expérience publique, soit le Marché interculturel de Noël à l’église Sainte-Agnès, événement organisé par Mme Mahnaz Fozi, qui représentait l’organisme Accueil et intégration Bas-Saint-Laurent. Elle allait répéter l’expérience en 2017 et 2018 mais cette fois à l’Hôtel Le Navigateur. Depuis 2017, elle est aussi présente Marché interculturel d’été. 

Parmi les mets confectionnés, les irrésistibles dumplings et rouleaux impériaux.
Parmi les mets confectionnés, les irrésistibles dumplings et rouleaux impériaux.

À compter de 2017, elle participe au Marché public estival de Rimouski, près de la gare, au Marché de Pâques et au Marché des saveurs qui se tient aux Tennis intérieurs avant la période des Fêtes. Cette année, cet événement tant attendu des consommateurs de la région se tiendra les 28, 29 et 30 novembre ainsi que le 1er décembre.

Xian Ling Chen a plus d’une corde à son arc. Elle prépare des buffets pour divers groupes, prend des commandes sur appels, donne des cours de cuisine chinoise à des groupes de six à 10 personnes le samedi matin en plus d’offrir le service de traiteur sur demande. 

Xian Ling Chen en train de finir une pâte à dumplings.
Xian Ling Chen en train de finir une pâte à dumplings.

Cuisinière hors pair très occupée, elle a une employée à son service, Shan Min Qiu. D’intéressants projets de développement sont dans la mire de la dynamique femme d’affaires. Quand on a goûté une fois aux mets minutieusement concoctés par Xian Ling Chen, c’est avec empressement qu’on veut y revenir. Tout simplement savoureux et respectant en tout point les méthodes de confection prévalant en Chine.

Ling Cuisine fait partie de l’organisme Les Saveurs du Bas-Saint-Laurent.

Produits

Ling cuisine propose de découvrir l’authentique cuisine chinoise grâce à des produits santé. Fondée en 2017, l’entreprise offre aussi des boites à lunch, des cours de cuisine chinoise et un service de traiteur pour tout type d’événements.

Ces dumplings prêts à plonger dans la friteuse.
Ces dumplings prêts à plonger dans la friteuse.

Informations

LING CUISINE
XIAN LING CHEN, PROPRIÉTAIRE
206, MONTÉE DES SAULES, RIMOUSKI
581 246-1188
LINGCUISINE51@GMAIL.COM

Ouvert à l’année

Du mardi au samedi, de 9 h à 17 h. Fermé dimanche et lundi.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×