22.02.2020
Nouvelle de 19 h Des chiffres parfois trompeurs

Des chiffres parfois trompeurs

Chercher des réponses sur le budget de Rimouski

La collaboration d’un contribuable dans une enquête du journal le soir entraîne une mise en garde aux citoyens sur leurs conclusions, concernant les prévisions budgétaires 2020 de la Ville de Rimouski.

En cherchant dans les budgets des fameuses villes comparables, notre collaborateur, appelons-le Jean-François, un jeune retraité ayant assumé des hautes responsabilités comme gestionnaire dans une grande entreprise, dit être « tombé sur le cul. » Soulignons dans le même sens que l’auteur de ces lignes a appris que d’autres citoyens « allumés » sont aussi engagés dans le même genre de course aux informations.

Ils sont tous avides de savoir, notamment, pourquoi la hausse du compte de taxes est de 4,1 %, pourquoi les rémunérations et charges sociale représentent des sommes de 33,2 M$ sur un budget de 91,5 M$, quelles sont les priorités d’investissement du conseil municipal et si Rimouski se classe vraiment bien au sein des villes du Québec, pour ses performances financières.

La dette

« Au terme de 2019, le solde de la dette nette devrait se situer à 54 M$. En 2020, des règlements d’emprunt totalisant près de 17 M$ seront prévus pour réaliser des projets inscrits au programme triennal d’immobilisations. Ces ajouts porteront à 17% le taux d’endettement sur nos immobilisations, alors que le taux d’endettement par habitant se situera à 1 347 $. Notre volonté est de maintenir la dette à son niveau le plus bas possible et faire en sorte que Rimouski demeure au premier rang des villes les moins endettées pour les villes de taille comparable », déclarait le maire, Marc Parent, lundi dernier.

Calcul

« Comme le calcul que j’ai fait pour établir la hausse de mon compte de taxes a donné plus de 5 % et non les 4,1 % annoncés par la Ville, j’ai commencé à me poser des questions. J’ai trouvé Shawinigan comme ville comparable en population (49 951) et en budget (93,7 M$) et je n’en suis pas revenu de ce que j’ai découvert: pendant que Rimouski prévoyait consacrer 33,3 M$ à la rémunération et aux charges sociales en 2020, ce même poste budgétaire me semblait trois fois moins important à Shawinigan! Ils sont magiciens ou quoi? », raconte « Jean-François ».

Pour découvrir ensuite qu’en 2019, les usages budgétaires étaient comparables et ramènent les choses à des dimensions plus raisonnables. L’administration générale était de 12,23 M$ à Rimouski et de 10,7 M$ à Shawinigan. La Ville de Shawinigan compte 297 employés réguliers et, en incluant les temporaires et les étudiants, 405.

Un appel crucial

Perplexe, il décide d’appeler le directeur des ressources financières de Rimouski, Sylvain Saint-Pierre. « C’est un homme qui a de l’écoute et qui a pris le temps de bien m’expliquer les choses. Tout d’abord, il faut faire très attention aux comparaisons, car les procédés comptables varient énormément d’une ville à l’autre. Aussi, il y a des villes qui sont en explosion démographiques et d’autres, qui perdent des citoyens. Cela a un impact sur leur développement et leurs projets. C’est pour ça que les villes comparables à Rimouski ont changé, d’une année à l’autre. »

« Le meilleur point de comparaison, selon ce que m’a expliqué monsieur Saint-Pierre, c’est Victoriaville, où il y a 47 301 habitants, 370 employés municipaux en équivalent temps complet et un budget de 90,6 M$. La fonction administration générale coûte 12,5 M$ à Rimouski et comparé à 10,9 M$ à Victoriaville », renchérit ce citoyen.

Précisons au bénéfice de Rimouski que la dette de Victoriaville était de 1 667 $ par habitant en 2019, comparativement à 1 094 $ à Rimouski.

« Mon préjugé était défavorable envers la Ville de Rimouski et je constate que sous bien des aspects, il ne faut pas sauter aux conclusions. Rimouski est bien gérée. Maintenant, quand je me compare, je me console », constate ce citoyen.

Les prévisions budgétaires de Shawinigan en 2019.
Pages du budget 2019 de Rimouski.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×