02.12.2020
Nouvelle de 17 h Le Colisée Financière Sun Life promet d’être fort achalandé

Le Colisée Financière Sun Life promet d’être fort achalandé

Pour la seconde moitié de saison de L’Océanic

La période qui suit les Fêtes constitue la seconde moitié de la saison dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) et elle promet d’être fort excitante pour les partisans de L’Océanic de Rimouski.

L’instructeur-chef et directeur gérant de la formation, Serge Beausoleil, a effectué la semaine dernière les transactions qui devraient permettre à son club de rehausser d’un cran son niveau de performance. À la dernière saison de la star Alexis Lafrenière, la troupe rimouskoise doit viser rien de moins qu’une participation à la finale de la LHJMQ. Le ton est donné et le Colisée Financière Sun Life risque de vibrer dans les prochaines semaines.

Le ton est donné aussi au plan des assistances dans les gradins du Colisée. L’Océanic enregistre une augmentation prometteuse de sa clientèle depuis le début du calendrier régulier.

Équipe de qualité

« On se positionne très, très bien au sein de la Ligue en ce qui a trait aux assistances. Nous avons une moyenne de 246 spectateurs de plus par match que l’an dernier. Si on extrapole, cela représente une augmentation de 10 % et avant les Fêtes, c’est plus tranquille. On se dit que si c’est comme ça aujourd’hui, ça risque d’être très bon d’ici la fin de la saison régulière », explique le directeur administratif et vice-président de l’équipe, Éric Boucher.

« Nous avons une équipe de qualité, c’est certain, surtout si on pense à Alexis Lafrenière et à notre première ligne d’attaque. Après les Fêtes, on va être encore amélioré et je suis très enthousiaste pour la seconde moitié de saison », déclare aussi monsieur Boucher.

Animation

Éric Boucher (Photo: courtoisie L’Océanic)

Il faut aussi bien sûr vanter le travail d’animation effectué par l’organisation pour la croissance des assistances.

« Nous travaillons fort de ce côté-là. On en fait le plus possible avec les moyens qu’on a comme club junior. Nous nous inspirons quand même de ce qui se fait dans le sport professionnel. On veut amener des jeunes avec des mascottes, mais la fumée et la lumière ont toujours leur place. C’est un événement, un match de L’Océanic: certains viennent pour le hockey, d’autres pour la sortie sociale. On veut aussi attirer les jeunes : il faut qu’ils trouvent ça beau, ici, qu’ils aiment ça, pour créer de nouveaux clients. »

Grande veillée Tanguay

Il y aura deux rencontres d’affilée à Rimouski, la fin de semaine précédant le Jour de l’An. L’Océanic en profitera pour présenter la traditionnelle Grande veillée Tanguay le dimanche. La veille, le 28 décembre, Rimouski accueillera Chicoutimi. Pour cette rencontre du dimanche 29 décembre, l’adversaire sera L’Armada de Blainville-Boisbriand.

Entente avec la Ville

Par ailleurs, l’organisation de L’Océanic se dit très satisfaite de la reconduction de son entente de partenariat avec la Ville de Rimouski officialisée, lundi dernier par un nouvel addenda après une entente de principe. L’entente se traduit maintenant par un achat de publicité de la Ville de Rimouski auprès de L’Océanic pour la somme d’environ 90 000 $, qui était autrefois consentie sous forme de subvention. En échange, L’Océanic dévoilait ses états financiers à la Ville.

Des modalités administratives sont aussi reconduites ou modifiées, notamment sur la gestion des déchets.

« Nous avons maintenant une entente de 10 ans, bonne jusqu’en 2029. Nous recevons un peu moins d’argent de la Ville mais il y a des compensations pour le Colisée. Nous sommes toujours d’excellents partenaires la Ville et nous. Une entente pour 10 ans, ça veut dire qu’on a la paix d’esprit, et qu’on peut se consacrer à autre chose », note Éric Boucher.

Grands honneurs

Est-ce que le grand patron administratif voit L’Océanic atteindre les grands honneurs en 2020? « Disons qu’il le souhaite fortement! On ne peut rien garantir, sauf que tout le monde ici est motivé à y arriver. Les efforts nécessaires ont été consentis ces derniers jours pour l’aspect hockey et ça se passera sur la glace, comme on dit. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×