29.11.2020
Actualités Nouvelle entente de travail chez Viandes du Breton

Nouvelle entente de travail chez Viandes du Breton

Réunis en assemblée générale, les travailleuses et travailleurs du département Expédition/Réception de Viandes Du Breton Inc., à Rivière-du-Loup, se sont prononcés, le 17 décembre, à 90 % en faveur des termes de leur première convention collective.

D’une durée de 21 mois, ce premier contrat de travail prévoit des augmentations de salaire totalisant en moyenne 7,5 % sur deux ans. Depuis leur syndicalisation jusqu’à la fin de cette première convention collective, le salaire moyen aura passé de 20,96 $ à 22,54 $ l’heure.

Régime de retraite

Les personnes salariées voient également leur régime de retraite bonifié de façon importante. En effet, la contribution de l’employeur a plus que doublé pour passer de 0,25 $ de l’heure travaillée à 3 % des gains bruts hebdomadaires. Quant à la part du membre syndiqué, elle passera de 0,24 $ l’heure travaillée à 3 % des gains bruts, ce qui en fait un des meilleurs régimes de retraite au Québec dans le secteur des abattoirs.

Droits syndicaux

Les syndiqué-es ont aussi obtenu des gains au chapitre de la vie syndicale. Ils pourront se libérer sur une base annuelle et aussi fonder leur propre comité de négociation aux frais de l’employeur pour le renouvellement de leur convention en septembre 2021. Ils seront maintenant aussi intégrés à tous les comités paritaires en place dans l’entreprise.

Solidarité

Le résultat de cette négociation est directement lié à la participation et à la solidarité des membres de l’Expédition/Réception qui se sont serrés les coudes tout au long de la négociation, n’hésitant pas à adopter et à exercer des moyens de pression pour démontrer le sérieux de leurs demandes.

D’ailleurs, plus de 95 % des membres se sont déplacés, mardi dernier, pour prendre connaissance et voter les termes de leur première convention collective.

Appelé à commenter, Keven Castonguay, vice-président du secteur Expédition/Réception au Syndicat, a tenu à rappeler le point de départ de la négociation :

« On a interpellé l’employeur dès le début, on voulait travailler pour un des meilleurs employeurs dans la région et dans le secteur de la transformation alimentaire. Il nous reste du chemin à parcourir, mais nous avons fait progresser nos conditions de façon importante. On a réussi à améliorer nos salaires et à mettre sur pied un des meilleurs régimes de retraite du secteur pour nos membres. On a atteint nos objectifs de négociation, et cela, grâce à la solidarité des membres du syndicat. Nous avons raison d’être fiers des résultats de notre première négociation. »

Appuyés par la CSN

La secrétaire générale de la Fédération du Commerce de la CSN, Nancy Mathieu, était présente pour le vote : « On est fier de notre nouvelle gang à l’Expédition ! C’était important pour nous de les soutenir tout au long du processus de syndicalisation jusque à la signature de leur première convention. C’est un moment très important dans la vie d’un syndicat. »

Le vice-président du Conseil central du Bas-Saint-Laurent, Dany Héon, était aussi sur présent pour encourager et féliciter les travailleurs et leurs représentants syndicaux pour cette première convention et le travail accompli au cours des derniers mois : « C’est inspirant de voir un groupe de travailleurs aussi uni, se tenir aussi serré durant toute une année et arriver à ses fins ! Un bel exemple pour d’autres salariés dans la région qui souhaiteraient eux aussi améliorer leurs conditions. »

À propos

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs Viandes du Breton (CSN) est affilié au Conseil central du
Bas-Saint-Laurent (CSN) qui regroupe plus de 8 500 membres des secteurs, public et privé, répartis au sein de 96 syndicats. Il est aussi affilié à la Fédération du commerce-CSN qui compte près de 30 000 membres, regroupés au sein de 330 syndicats.

(Communiqué de la CSN)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×