28.10.2020
Actualités La demande est déposée pour le financement du stade de 35 M$

La demande est déposée pour le financement du stade de 35 M$

La Ville de Rimouski a déposé officiellement, hier, la demande de financement au Programme d’aide financière aux infrastructures sportives, pour le projet de centre multisport.

Ce projet en est un, en fait, de stade couvert qui permettrait la tenue d’activités habituellement pratiquées en-dehors de la saison hivernale, comme l’athlétisme, la marche et le soccer, mais aussi à la gymnastique.

Pour la jeunesse et pour les aînés

« Même si c’est un peu hasardeux de s’avancer sur des chiffres à ce moment-ci, les évaluations préliminaires sont de 35 M$ pour un stade de soccer couvert, une palestre pour le Club Rikigym et une piste intérieure, qui n’est pas réglementaire pour l’athlétisme, mais qui permettrait aux gens de courir ou de marcher. On pense notamment aux aînés qui aimeraient faire de l’exercice à l’abri des intempéries. On ne veut pas que ce soit seulement les jeunes qui utilisent ce complexe. Nos priorités sont la jeunesse, les personnes handicapées et les aînés », déclare le maire, Marc Parent.

Financement

La Ville devra consacrer au moins 10 M$ à ce projet, peut-être 15 M$, en raison des caractéristiques du programme. Elle s’engage à assumer les coûts d’exploitation continue, à assumer toute hausse du budget de fonctionnement et à ne pas accorder de contrat tant qu’une lettre ministérielle n’aura pas confirmé son financement dans le cadre du Programme.

« Ce Programme prévoit un montant maximal de 30 M$, partagé à 10 M$ chacun, un tiers fédéral, un tiers provincial et un tiers municipal. Les montants additionnels proviendraient uniquement de la Ville de Rimouski ou de commanditaires qui pourraient porter ce projet », précise monsieur Parent.

La décision pour l’éligibilité du projet rimouskois à un financement de la part du Programme fédéral-provincial d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives devrait arriver en juin.

900 000 $ en trois résolutions

Signe des temps, le conseil municipal a accepté d’investir presque 1 M$ dans l’achat de trois véhicules spécialisés pour les opérations de voirie, soit un camion 10 roues avec benne basculante et équipement de déneigement (232 800 $), un camion 10 roues neuf avec benne épandeur et gratte sous châssis (212 250 $) et un tracteur chargeur sur roues neuf avec équipement de déneigement (434 520 $). Signe des temps pour les coûts apparemment élevés de ces outils, au total de 879 570 $, mais signe des temps, aussi, pour les préoccupations environnementales.

Le maire a indiqué que le présent conseil a adopté comme politique de renouveler ses véhicules pour éviter la désuétude de sa flotte, tout en misant sur des moyens de réduire la consommation énergétique. Entre autres, la consommation de carburant et la consommation d’électricité sont à la baisse, grâce au recours à l’éclairage par diode électro luminescente (DEL).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×