24.10.2020
Actualités Le Club de marche à l’assaut du Mont-Comi

Le Club de marche à l’assaut du Mont-Comi

Le Club de marche de Rimouski et ses quelque 150 membres ne demeurent pas confinés à la maison en période hivernale. Oh que non!

Tous les dimanches, une activité est proposée et ce dimanche, c’est rien de moins que l’ascension du Mont-Comi qui est au programme, une randonnée de 8,5 km. Et deux fois par année, un calendrier d’activités est publié pour la belle saison et pour la saison froide.

La marche a de nombreuses vertus, dont celles de favoriser un une bonne santé cardio-respiratoire, de favoriser un sommeil de qualité et de permettre la production de la sérétonine, l’hormone du bonheur.

« Nous nous adonnons autant à la raquette et au ski de fond qu’à la randonnée pédestre indique la présidente, Carole Thibodeau. La seule pause que nous nous accordons est au coeur de l’été, pendant la période des vacances. Fin juillet, début août, il n’y avait pratiquement pas de participation de toute façon. Le dimanche, on part vers 9 ou 10 h le matin et on revient dans le milieu de l’après-midi. Là-dessus, on prend une pause et on dîne en groupe. »

Une peu partout

Le Club n’est pas confiné non-plus à la région immédiate de Rimouski non-plus. « La durée des sorties dépend souvent d’où on va, car nous allons un peu partout dans la région. Nous sommes déjà passés par Trois-Pistoles, par le parc du Bic, etc. Nous essayons d’aller où il fait beau ce jour-là et nous faisons du covoiturage. Ça diminue les coûts, c’est environnemental et cela fait partie des avantages d’être membre du Club », ajoute madame Thibodeau.

Et encore plus

Outre les activités du dimanche, tous les premiers mardis du mois, il y a une sortie un peu plus courte que les dimanches, en après-midi, et plus dans l’environnement immédiat de la ville-centre.

Grandes sorties

Il arrive aussi qu’on forme des groupes pour des sorties plus importantes. « Nous avons déjà logé 16 personnes dans deux chalets du parc de la Gaspésie, où nous avions passé une semaine à faire de la raquette et du ski de fond », relate Carole Thibodeau.

Ce dimanche, le rendez-vous est fixé à 9 h, au parc Beauséjour. Sinon, le rendez-vous est fixé à 10 h, directement au parc du Mont-Comi. Il y aura une pause dans un refuge pour le midi.

Dans la foulée des activités de plein-air de plus en plus diversifiées, on veut se rajeunir. On en apprend davantage sur la page Facebook du Club de marche de Rimouski. « On parlait d’un club de marche mais là, on s’ouvre davantage, car on peut parler d’un club de randonnée, puisque plusieurs types de mobilité active sont maintenant pratiquées », conclut Carole Thibodeau.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×