27.10.2020
Nouvelle de 19 h Match de sept points points pour Lafrenière

Match de sept points points pour Lafrenière

Un but et six passes pour le capitaine dans un gain de 11-2

Quatre buts dans une première période à sens unique ont ouvert le chemin à l’Océanic vers une victoire convaincante de 11-2 sur les Remparts de Québec devant une excellence foule de 4 454 spectateurs au Colisée Financière Sun Life. 

Alexis Lafrenière était tout feu tout flamme sur la glace en présence des caméras de Sportsnet qui présentait le match partout au pays. Il a marqué un but et en a préparé six pour porter son total de points à 99 en 44 parties.

Ses six mentions d’assistance égalent la marque d’équipe que détiennent aussi Hugo Turcotte, Brad Richards (deux fois), Jan-Philippe Cadieux et Michaël Joly. Par contre, ses sept points sont un de moins que la marque chez l’Océanic qui est détenue par Hugo Turcotte, Brad Richards et Jean-François Plourde. 

Nicolas Guay (2), Andrew Coxhead (2), Walter Flower (2), Cédric Paré, Maxime Collin, Isaac Belliveau et Dmitry Zavgorodniy ont les autres buts de l’Océanic qui a dominé 40-15 dans les lancers. En plus de ses deux buts, Coxhead a deux mentions d’assistance. 14 des 18 joueurs ont obtenu au moins un point. Cole Cormier a les deux buts des visiteurs, chaque fois en avantage numérique.

Retenu à l’infirmerie, Lafrenière n’était pas disponible pour rencontrer les médias après le match. Nicolas Guay a fait son éloge. « Il flyait, je pense que je n’ai jamais vu ça. C’est tout un joueur avec toute une vision.  Son match parle par lui-même, y a pas grand-chose à ajouter. C’est inspirant, même s’il est deux ans plus jeune que moi, chaque fois qu’il embarque sur la patinoire, j’apprends des choses. Sa patience avec la rondelle, c’est quelque chose, je n’ai pas les mains et les pieds qu’il a, mais je pense qu’il y a des jeux qu’il fait que je peux amener dans ma game », a dit le no 90 de plus en plus à l’aise avec sa nouvelle équipe. Il montre un dossier de 10-7-17 en 19 parties. 

Pour sa part, Serge Beausoleil ne pouvait qu’être pleinement satisfait. « Les gars ont réagi en professionnel en commençant par notre capitaine. On n’a pas levé le pied, on voulait la rondelle, on a bataillé pour. Il faut que les gars l’apprécient quand ils jouent ce hockey-là. Quand Alexis joue un match comme ce soir, tous les clubs sont à notre portée », a mentionné l’entraineur-chef.

Battu quatre fois sur 17 lancers, Tristan Côté-Cazenave a laissé sa place à la recrue de 16 ans, Émerik Despatie, en début de deuxième période.  Ce dernier a cédé en sept occasions sur 23 lancers. À l’autre bout, Colten Ellis a été battu à deux reprises sur 15 lancers.

Pour l’Océanic, il s’agissait d’une 12e victoire consécutive. Aussi, la formation rimouskoise a gagné ses 12 derniers matchs face aux Remparts. 

En bref

Pas de changement dans l’alignement de l’Océanic. Frédéryck Janvier et Adam Raska (blessés) ainsi que Brandon Casey et Philippe Casault ne jouaient pas. … La foule de 4 454 spectateurs était la 2e meilleure de la saison après celle de 5 062 lors du match inaugural avec le retrait du chandail de Sidney Crosby… L’équipe prendra la direction des Maritimes mardi pour des arrêts à Moncton (mercredi), Halifax (jeudi) et Cap-Breton (samedi)…  

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×