Actualités > Océanic > Le brio d’Hamrla n’a pas suffi [VIDÉO]
Océanic

Le brio d’Hamrla n’a pas suffi [VIDÉO]

L’Océanic battu 3-1 à Boisbriand
Alexander Gaudio tente d’échapper à Simon Lavigne dans un précédent match face à l’Armada à Rimouski. (Photo Océanic archives / Folio Photo – Iften Redjah)

Au lendemain d’un match de qualité à Sherbrooke, l’Océanic n’avait pas ses meilleures habitudes de travail, jeudi soir, dans un revers de 3-1 sur la glace de l’Armada de Blainville-Boisbriand et ce, en présence de 1 114 spectateurs.

Avec cinq vétérans absents en raison de blessures ou de la maladie, les visiteurs ont tout de même lancé 38 fois sur le gardien adverse, contre 30. Les unités spéciales ont joué un rôle important alors que l’Armada a été 2 en 2 tandis que l’Océanic était 0 en 3.

Il n’y avait pas que des joueurs qui étaient absents, il y avait aussi l’entraineur-chef, Serge Beausoleil, qui se retrouve sur le protocole de la COVID-19. Donald Dufresne et Alexis Loiseau se sont partagé le travail derrière le banc.

« Blainville a joué un bon match. De notre côté, on a donné beaucoup trop de surnombres, on n’a pas profité de nos trois avantages numériques et eux ont marqué deux buts. Ce n’est certes pas une recette gagnante. En général, on a joué sur le bout de palette un peu trop, avec le résultat que ça donne », a commenté Loiseau.

Ce dernier n’a pas voulu chercher d’excuses dans le fait que l’alignement est réduit et que la partie physique de la veille à Sherbrooke ait pu laisser des traces. 

« C’est la même chose pour toutes les équipes. Quand tu as moins d’énergie, tu joues un peu plus intelligemment. On ne l’a pas fait en donnant autant de surnombres », a-t-il dit.

Deux buts en première

L’Armada a ouvert le pointage tôt en première période sur le but de Zachary Cardinal avant de doubler son avance par l’entremise d’Alexis Gendron quelques minutes plus tard. Les deux fois sur le jeu de puissance.

Tard en deuxième période, Maxime Coursol a réduit l’écart après un bel effort de Julien Béland. Mais, Gendron avec son deuxième de la rencontre, a inscrit le but d’assurance au milieu de la troisième période.

Patrik Hamrla (Photo archives Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Patrick Hamrla a offert une très solide performance devant son filet. Son vis-à-vis, Charles-Édouard Gravel a aussi très bien avec ses 37 arrêts. 

« Par chance qu’Hamrla a joué un très bon match. Il nous a gardé ça serré dans le pointage. Leur gardien a été bon aussi, mais ce n’est pas le genre de hockey qu’on veut jouer à donner autant de chances à l’adversaire. Ce n’était pas un bon match pour nous, mais ce sont des choses qui arrivent. On va essayer de corriger ça pour le prochain », souligne Loiseau.

En bref

Luka Verrrault s’est ajouté à la liste des blessés et malades qui comporte aussi les noms d’Alexandre Lefebvre, Alex Drover, Liam Kidney et Simon Maltais… Les attaquants Alexandre Blais et Shawn Pearson avaient été rappelés de leur équipe M18 AAA, si bien que l’Océanic comptait sur cinq patineurs de 16 ans… Considérant les joueurs absents, l’Océanic a joué la rencontre avec deux joueurs de 20 ans et un seul de 19 ans… L’Océanic visitera Gatineau, samedi et dimanche. Les Olympiques enverront la gardienne de but, Ève Gascon, devant le filet samedi…  

Facebook Twitter Reddit