27.10.2020
Actualités La Caisse de dépôt affiche un rendement de 10,4%

La Caisse de dépôt affiche un rendement de 10,4%

 La Caisse de dépôt et placement du Québec (la Caisse) vient de publier ses résultats financiers pour l’exercice terminé le 31 décembre 2019.

 Le rendement moyen pondéré des fonds de ses déposants atteint 10,4 % en 2019, ce qui représente 31,1 G$ de résultats de placement. Sur cinq et dix ans, le rendement annualisé atteint 8,1 % et 9,2 % respectivement.

« Les rendements des huit déposants principaux de la Caisse s’établissent entre 9,5 % et 10,8 % sur un an et entre 7,2 % et 8,9 % sur cinq ans. Sur dix ans, leurs rendements se situent entre 8,6 % et 10,0 %. Sur l’ensemble des périodes, les rendements de la Caisse sont au-delà des besoins des déposants », indique le communiqué de la Caisse.

L’actif net de la Caisse atteint 340,1 G$ au 31 décembre, une hausse de 114,2 G$ sur cinq ans, soit 106,0 G$ de résultats de placement et 8,2 G$ de dépôts nets. Sur dix ans, les résultats de placement s’élèvent à 191,0 G$ et les dépôts nets à 17,5 G$.

Évolution de l’actif net sur cinq ans
Un graphique est disponible sur le site internet de la Caisse.

« Nous nous attendons à ce que la prochaine décennie soit plus exigeante que celle que nous venons de connaître, alors que l’ensemble des investisseurs ont été portés par le plus long cycle de marchés haussiers de l’histoire. Face à un écart qui se creuse entre la performance réelle de l’économie et celle des marchés, en plus de plusieurs autres indicateurs qui nous incitent à la prudence, il sera important de faire évoluer notre stratégie tout en continuant de gérer de façon responsable et agile », a indiqué Charles Emond, président et chef de la direction de la Caisse.

« Globalement, le portefeuille de la Caisse est construit pour procurer plus de stabilité à long terme et être moins vulnérable aux mouvements de marché prononcés − il est donc bien positionné pour affronter les vents de face qui nous attendent. Et jusqu’à présent, il a livré les rendements à long terme attendus, avec un niveau de risque qui correspond aux besoins de nos déposants », a-t-il ajouté.

Sur cinq ans, la Caisse dégage une valeur ajoutée de 11 G$ par rapport à son portefeuille de référence. Sur dix ans, elle produit plus de 18 G$ de valeur ajoutée pour ses déposants.

Pour la période d’un an se terminant au 31 décembre 2019, la Caisse présente un rendement inférieur à celui de son indice (écart de -1,6 %), un écart en grande partie attribuable aux portefeuilles Immeubles et Infrastructures, des actifs qui sont, par définition, axés sur le long terme. L’analyse du rendement de ces portefeuilles est présentée dans la section Actifs réels.

Infrastructures

Le portefeuille Infrastructures, dont l’actif a presque triplé ces cinq dernières années, affiche quant à lui un rendement annualisé de 9,2 % sur cinq ans, attribuable en grande partie à la bonne performance et à la qualité des sociétés en portefeuille. Le rendement courant, une caractéristique attrayante de cette catégorie d’actif, contribue également de façon positive sur la période.

Parmi les transactions de l’année, on compte l’acquisition d’une participation de 30 % dans Vertical Bridge, le propriétaire privé et gestionnaire d’infrastructures de télécommunication le plus important aux États-Unis, l’acquisition d’une participation de 31,5 % dans la société TAG au Brésil aux côtés d’ENGIE, ainsi que des investissements dans différents ports, dont deux au Chili, aux côtés de DP World.

Impact au Québec 

Au Québec, la Caisse a continué de déployer sa stratégie en trois axes, soit l’appui à la croissance et à la mondialisation des entreprises québécoises, le soutien à l’innovation et à la relève entrepreneuriale et la mise en œuvre de projets structurants. À la fin 2019, son actif total au Québec a atteint 66,7 G$, dont 47,6 G$ au sein du secteur privé. Au cours de l’année, la Caisse a réalisé 3,3 G$ de nouveaux investissements et engagements. Elle continue d’être partenaire de plus de 650 PME québécoises.

Croissance et mondialisation
Au cours de 2019, la Caisse a continué d’appuyer activement la croissance d’entreprises québécoises au Canada et à l’international. Elle a notamment financé une acquisition par Nuvei au Royaume-Uni dans le secteur du paiement en ligne, la croissance canadienne d’Hôtels Alt, une acquisition du Cirque du Soleil aux États-Unis, l’expansion de Golf Avenue en Europe et aux États-Unis, ainsi qu’une acquisition dans l’Ouest canadien par eStruxture, un opérateur québécois de centres de données.

Informations financières
Les charges d’exploitation de la Caisse, incluant les frais de gestion externe, se sont élevées à 757 M$ en 2019. Le ratio des dépenses s’est établi à 23 cents par 100 $ d’actif net moyen, un niveau qui se compare très favorablement à celui de son industrie.

Les agences de notation ont pour leur part réaffirmé les cotes de crédit de première qualité de la Caisse avec une perspective stable, soit AAA (DBRS), AAA (S&P), Aaa (Moody’s) et AAA (Fitch Ratings).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×