20.10.2020
Actualités Le système Phénix passe au tordeur

Le système Phénix passe au tordeur

Plus de 400 fonctionnaires, représentés par l’Alliance de la fonction publique du Canada, ont manifesté mercredi à Montréal pour dénoncer les effets dévastateurs du système de paie Phénix sur les fonctionnaires et leurs familles.

La porte-parole du Bloc Québécois en matière de Services publics, d’Approvisionnement et d’Opérations gouvernementales, Julie Vignola, ainsi que le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, appuient les travailleurs dans leurs démarches.

« L’implantation de ce système n’a pas été planifiée progressivement, ce qui explique ses déboires. Je rappelle au gouvernement que des milliers de travailleurs sont victimes de ce système de paie déficient. Ça suffit! Ils ont assez payé en argent, en stress et en conséquences sur leur santé. Travaillons plutôt à aider nos gens et à rembourser les pertes qu’ils ont subies. Établissons intelligemment un nouveau système, en prenant le temps de bien faire les choses cette fois! » affirme le député Blanchette-Joncas.

Gouffre

« Les gouvernements de Justin Trudeau et de Stephen Harper ont bâclé le développement du projet. Depuis 2009, ils se sont tour à tour empressés de déployer Phénix en espérant réaliser d’importantes économies. Jusque à maintenant, au lieu de faire économiser les contribuables, ce fiasco a coûté plus de 2,6 milliards de dollars et ce n’est pas fini! C’est un véritable gouffre! », a déclaré Julie Vignola.

En 2018, le gouvernement libéral avait annoncé qu’il allait à la fois travailler à corriger Phénix et à le remplacer.

Remplacer

Pour madame Vignola, cette directive n’a aucun sens : « Ça fait quatre ans qu’on tente de corriger Phénix, sans succès et le gouvernement veut continuer de le stabiliser à grands frais? Investir 2,6 G$ supplémentaires sur cinq ans pour le stabiliser, c’est inconcevable. Il faut le remplacer le plus rapidement possible! »

Le 30 janvier dernier, sous les pressions du Bloc Québécois, le gouvernement fédéral a levé la date butoir pour transférer 3900 employés civils de la GRC dans le système Phénix.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×