25.10.2020
Nouvelle de 19 h La MRC veut arrimer son transport à celui de la Ville

La MRC veut arrimer son transport à celui de la Ville

La MRC Rimouski-Neigette est en attente de développements importants concernant son service de transport collectif.

Le regroupement municipal souhaite profiter de la réalisation du plan de transport de la Société des transports de Rimouski (STR) pour les 10 prochaines années, pour y intégrer son offre de service en transport, afin de gagner en efficacité.

« Nous venons de recevoir un montant d’argent pour réaliser un projet d’inter-connexion en transport collectif. La Ville a fait une tournée de consultation récemment, pour revoir son offre en transport, mais le transport de la ville croise souvent celui de la MRC. C’est notamment le cas à deux endroits, à Sainte-Blandine (district de Rimouski) et dans le secteur du Bic », explique le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, Francis Saint-Pierre, en entrevue exclusive au journal le soir.

« Ça étire un peu »

« Il y a un programme du ministère des Transports pour engager une ressource qui travaillerait là-dessus. Cependant, ça étire un peu dans le temps parce que d’une part, le directeur général de la STR est en congé de maladie, et que, d’autre part, le président est en voyage à l’extérieur pour encore quelques semaines. Après, le projet va débouler. L’objectif est d’être plus efficace, de réaliser un mariage qui permettra d’offrir le meilleur service au citoyen », ajoute monsieur Saint-Pierre.

Il convient selon ce dernier de faire des économiques d’échelle, l’argent public se faisant souvent rare.

Rendez-vous

« Les budgets, les subventions, ne sont pas illimités. On est toujours à la recherche de nouvelles façons d’être le plus efficient possible. Disons qu’un voyage part de Trinité-des-Monts avec une seule personne dedans, et qu’il y a un Taxibus de la Ville qui se rend à Sainte-Blandine, il pourrait prendre ce passage à un point de rendez-vous. Il y a des économies possibles autant pour Rimouski que pour la MRC », note Francis Saint-Pierre.

« On a trouvé les budgets et la personne ressource. Elle va rentrer en fonction en avril. C’est un projet sur près d’un an. Il y aura des consultations publiques et elles seront annoncées », poursuit-il.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×