03.12.2020
Nouvelle de 18 h Un important carrefour à repenser

Un important carrefour à repenser

La Ville de Rimouski et les citoyens intéressés vont bientôt se livrer à un grand « remue-méninges » en vue de trouver une solution à un problème de circulation qui perdure.

Le secteur concerné est le carrefour du boulevard Arthur Buies-Ouest et de l’avenue Sirois, dans Terrasse Arthur-Buies.

À la connaissance de l’auteur de ces lignes, qui couvre les activités du conseil municipal depuis 30 ans, cela fait entre 10 et 20 ans, peut-être davantage, que certains problèmes de fluidité du trafic et de sécurité pour les piétons, notamment, sont identifiés à cet endroit. Mais que les diverses mesures de correction tentées ne s’avèrent pas aussi efficaces ni durables que souhaitées.

Angle Sirois/Arthur-Buies (Photo: Ville de Rimouski)

À l’hôtel de ville

La rencontre de consultation se déroulera le mercredi 18 mars, à 19 h, à la salle du conseil municipal (205, avenue de la Cathédrale). Les citoyens sont invités à s’y exprimer.

On constate que ce carrefour est suffisamment important pour interpeller tous les Rimouskois et non seulement les habitants du quartier, et pour plusieurs raisons fort importantes, comme la présence de l’école secondaire Paul-Hubert, la proximité d’une station d’essence libre-service, d’un supermarché, d’un restaurant et d’un centre commercial. De plus, une importante sortie/voie d’accès de/à l’autoroute 20 est située tout près.

Traverse la ville

Enfin, le boulevard Arthur-Buies traverse la partie urbaine de Rimouski sur presque toute sa largeur, d’Est en Ouest, de la montée Sainte-Odile à la montée Industrielle et Commerciale, d’autres artères majeures.

« On nous a signalé des problématiques et on veut agir, d’abord en vue de mieux protéger les écoliers qui utilisent l’intersection. En même temps, on veut la sécuriser en général pour tous les piétons. C’est surtout une question de sécurité. »

(Google Maps)

« Des consultants vont nous présenter des solutions qui s’annoncent intéressantes. Nous avons quelques options, on veut les présenter et prendre une décision avec les citoyens de sur celle qu’on va prioriser pour améliorer la sécurité du secteur », annonce le conseiller de Terrasse Arthur-Buies, Karol Francis.

Achalandage

C’est bien un dossier de sécurité publique qui touche tous les citoyens de Rimouski ?, avons-nous interrogé monsieur Francis.

« C’est certain qu’un jour ou l’autre, tous les Rimouskois finissent par passer par là, en plus des gens de Terrasse Arthur-Buies et du trafic scolaire. Je ne peux pas vous donner une idée des scénarios envisagés : le conseil municipal veut encourager les gens à se présenter à l’assemblée! »

Feux de circulation?

Est-ce que parmi les solutions envisagées, il y a l’installation de feux de circulation ?, a demandé le journal le soir, tentant sa chance une dernière fois…

« Niet », pas de réponse!

 « Il faudra y être pour en savoir plus et mieux encore, les personnes ressources appropriées seront présentes pour fournir les réponses à ceux qui ont des questions, présenter les avantages et les inconvénients aux citoyens », se limite à dire monsieur Francis.

Des feux de circulation coûtent à une corporation municipale environ 100 000 $ du carrefour.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×