01.10.2020
Actualités Économie Le député dit garder la tête froide

Le député dit garder la tête froide

Dossier du traversier L'Héritage

Dans le dossier de la traverse Trois-Pistoles-Les Escoumins, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, estime qu’il faut garder la tête froide et considérer l’évolution du dossier avec les acteurs du milieu ainsi qu’avec l’opérateur du bateau, la Compagnie de Navigation des Basques (CNB). 

Concernant le Comité « Sauvons l’Héritage », le député Denis Tardif a tenu à rappeler qu’il a rencontré, avec son équipe, trois membres du groupe le 17 janvier. « Une demande qui nous était parvenue, par courriel, la veille, le 16 janvier, à 21 h 44. Lors de cette réunion, nous leur avons offert d’organiser une rencontre avec le cabinet du ministre des Transports ou le bureau de la ministre régionale, Marie-Ève Proulx, ce que le comité a refusé. Aucune demande de rencontre ou de suivi n’a été faite par le comité à la Compagnie de Navigation des Basques, ou à la ministre responsable de la région, Marie-Ève Proulx, ou même avec le cabinet du ministre des Transports ».

Se pencher davantage sur les faits

« Je reconnais le droit à la critique des groupes de pression et de tous les citoyens. Toutefois, les faits restent les faits et l’interprétation est libre à chacun. J’aimerais que l’on se penche davantage sur les faits », a précisé le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata. Les organismes impliqués dans le dossier, la Compagnie de Navigation des Basques, les MRC des Basques et de la Haute-Côte-Nord, le cabinet du ministre des Transports et mon bureau s’entendent pour affirmer que le dossier chemine bien et qu’il est toujours actif autant au niveau gouvernemental qu’au niveau administratif.  Je réitère l’invitation que j’ai déjà lancée au comité « Sauvons l’Héritage » lors de notre unique rencontre du 17 janvier : notre porte est grande ouverte. Je suis tout à fait disposé pour une nouvelle rencontre. Gardons la tête froide dans ce dossier », a précisé le député Denis Tardif.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×