27.10.2020
Nouvelle de 18 h Emprunt de 2,4 M$ pour des travaux d’eau potable

Emprunt de 2,4 M$ pour des travaux d’eau potable

-Et une nouvelle taxe, à Rimouski

La Ville de Rimouski vient d’adopter un règlement autorisant des travaux de 2,4 M$ sur son réseau d’aqueduc et un emprunt à ce sujet.

« Le règlement 1165-2020 prévoit la mise à niveau des équipements d’eau potable et d’assainissement des eaux, et des études visant à améliorer la connaissance de nos infrastructures. Le coût total du projet incluant les coûts de construction, les honoraires professionnels et les frais de financement s’élève à 2,4 M$. Le conseil est donc autorisé à emprunter la somme de 2,4 M$, remboursable sur 20 ans », expliquait la greffière de la Ville de Rimouski, Monique Sénéchal, lundi, à la séance du conseil municipal.

Taxe

« Afin de pourvoir aux dépenses, une taxe spéciale sera imposée et prélevée sur tous les immeubles de l’ensemble du territoire de la Ville de Rimouski. Les dépenses admissibles sont remboursables à 100% par le programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec », a aussi précisé madame Sénéchal.

Dépenses

Plusieurs autres subventions et dépenses figuraient à l’ordre du jour du conseil municipal. Une demi-douzaine de membres du conseil municipal pourra participer au congrès de l’Union des municipalités du Québec en mai. Ils ont un per diem de 80 $ en plus des frais de déplacement. De même, la conseillère Cécilia Michaud est autorisée à participer au Carrefour Action municipale et Famille, les 28 et 29 mai, à Trois-Rivières.

Une partie du conseil municipal de Rimouski. ( Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Le contrat pour les équipements de cuisine du Complexe Desjardins et leur mise en place est confié è Doyon Després, soumissionnaire unique, pour 154 190 $. Cette somme sera empruntée au fonds de roulement et sera remboursable sur une période de 10 ans.

Un autre contrat, de 138 646 $ est accordé à Sécurité BSL afin de pourvoir à la fonction d’huissier audiencier pour le contrôle des infractions en matière de stationnement.

Clubs sportifs

Des organisations sportives obtiennent des subventions pour 4 641 $, octroyées selon les nouvelles règles d’analyse en vigueur. Il s’agit du Club de patinage artistique (733 $), du Club de patinage de vitesse les Cyclones (1 008 $), de l’Association de hockey mineur (2 900 $).

L’Orchestre symphonique de l’Estuaire (OSE) se voit remettre une subvention de 28 500 à être financé avec l’excédent de fonctionnement non affecté. Une organisation sociale et éducative, la Fondation du centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent, obtient 3 982 $ pour l’organisation de son « party », de crabe annuel, prévu pour le 2 mai.

Service d’incendie

Des vêtements pour les pompiers du Service de sécurité incendie coûteront 135 911 $, dans le cadre d’un contrat accordé à deux entreprises, Martin et Lévesque et Produits de sécurité professionnelle corp. Une offre de services jugée non-conforme, celle de MDC MD Charlton, a été rejetée.

Aspĥalte

Un contrat d’asphalte pour les besoins municipaux a été accordé à Pavages Laurentiens-Sintra, plus bas soumissionnaire conforme, pour 244 750 $. Dans le même ordre d’idées, un contrat de 497 100 $ a été signé avec Bétonnières du Golfe pour l’achat de béton mélangé. Toujours dans le domaine des travaux publics, 82 152 $ sont consacrés à l’achat de fûts de luminaires auprès de Wesco distribution Canada.

Assemblée de consultation

Mentionnons enfin que l’assemblée de consultation prévue pour ce soir, concernant le réaménagement du carrefour situé à l’angle de l’avenue Sirois et du boulevard Arthur-Buies, dans Terrasse Arthur-Buies, est reporté à une date ultérieure.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×