30.09.2020
COVID-19 Intervenants économiques et politiques parlent d'une seule voix

Intervenants économiques et politiques parlent d’une seule voix

Ils manifestent leur solidarité face à la crise

Les organisations et intervenants politiques et économiques de Rimouski déclarent leur solidarité face aux contretemps causés par la crise du coronavirus.

« Nous sommes une communauté solidaire » affirment Harold Lebel, député du comté de Rimouski-Neigette, Marc Parent, maire de la Ville de Rimouski, Francis St-Pierre, préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Martin Beaulieu, président-directeur général de la SOPER et Jonathan Laterreur, directeur général de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette.

« Dans la foulée de cette pandémie mondiale, le Québec et ses régions n’y échappent pas. C’est la solidarité de la population qui fera toute la différence dans le défi qui nous attend. A cet effet, le message du Gouvernement du Québec de penser à l’achat local est réconfortant pour nos commerçants qui seront certainement touchés par le mouvement d’entraide qui s’amorce aujourd’hui », expliquent-ils dans un communiqué commun.

Encourager l’économie locale

« Nous croyons fortement qu’il est possible d’encourager notre économie locale dans nos commerces et institutions tout en respectant les consignes de la Santé Publique. Nous invitons la population à s’engager dans cet effort de solidarité et saluons déjà sa collaboration », expliquent Marc Parent, maire de Rimouski et Francis St-Pierre, préfet de la MRC de Rimouski-Neigette.

Ils constatent que le coronavirus a atteint toutes les sphères de développement tant économique que social.

« La reprise économique dans notre région dépend directement de tous et chacun de nous. Il est capital que cette fameuse « pause » de paiement hypothécaire pour les surfaces commerciales se transmette des propriétaires vers les commerçants afin de leur permettre de passer au travers de la crise et ainsi faciliter une reprise économique généralisée » ajoute Martin Beaulieu président-directeur général de la SOPER.

Conscients

« Tous sont conscients aussi que cette réalité, tout droit sortie d’un scénario de film, teintera nos pratiques futures », affirment-ils.

« Nous avons le devoir de prioriser nos commerces et fabricants. C’est la meilleure façon de sauver l’économie locale et passer au travers de cette période difficile et d’être présent lorsque l’économie reprendra son souffle », précise Jonathan Laterreur, directeur général de la Chambre de commerce et industrie Rimouski-Neigette.

Anxiété et stress

Ces représentants du développement économique, municipal et gouvernemental, associent leur voix en invitant la population qui vit de l’anxiété et du stress associés à cet événement mondial de ne pas rester seuls avec leurs préoccupations et de bien s’entourer.

« Partagez vos préoccupations avec vos proches, vos collègues, vos amis, vos partenaires d’affaire et au besoin faites appels aux ressources privées et publiques disponibles. »

« Le Québec et la planète vivent un défi humain sans précédent. Notre région s’est bâtie sur la solidarité envers nos entrepreneurs et bâtisseurs qui travaillent chaque jour pour faire grandir notre communauté. Nous passerons au travers de cette situation de la même manière, avec courage, solidarité et détermination. Ensemble nous allons y arriver, on ne lâche pas! », conclut Harold Lebel, député du comté de Rimouski-Neigette.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×