Gouvernement du Québec
01.12.2020
Gouvernement du Québec
COVID-19 Sept (7) astuces pour préserver sa santé mentale

Sept (7) astuces pour préserver sa santé mentale

Pendant la crise de la COVID-19

Il est actuellement tout à fait normal d’avoir des inquiétudes et d’avoir peur. Nous sommes face à une situation historique hors du commun.

Muscler sa santé mentale

Perte d’emploi, diminution des revenus, confinement à la maison seul.e, en famille ou avec des colocs, anxiété face à sa santé, etc. Afin de préserver son équilibre mental au cours des prochaines semaines, Nathalie Dumais, qui est directrice de Santé mentale Québec- Bas-St-Laurent dont les locaux sont situés au 315 rue Rouleau de Rimouski, et est aussi présidente de Mouvement Santé mentale Québec, propose quelques astuces qui vous permettront de muscler votre santé mentale.

Agir

Agir, c’est oser, tirer profit de ses expériences, apprécier le bon côté des choses, s’engager socialement. Agir réduit aussi le sentiment d’impuissance, quel est votre pouvoir d’action dans la situation actuelle ?

Limiter ses sorties, laver ses mains, mettre en place une routine, faire des vidéos, reprendre le dessus sur ses courriels ou ses lectures, faire une chasse aux arcs-en-ciel, etc. En cas de détresse, ne pas hésiter à demander de l’aide à vos proches ou en appelant une ligne d’aide en prévention du suicide (1-866-277-3553) ou une ligne d’écoute.

Ressentir

Ressentir, c’est accueillir ses émotions et les comprendre pour mieux s’orienter.

On peut se sentir submergé en ce moment par de multiples émotions : peur, inquiétude, méfiance, fierté…Apprendre à les accueillir nous fournit de l’information, c’est notre GPS intérieur qui nous aide à répondre à un besoin. Ces messages nous informent sur nos besoins. Quels sont les vôtres ? Besoin d’être mieux informé ? D’arrêter de suivre l’actualité en continu ? De parler avec quelqu’un ? De prendre une pause quotidienne des enfants ou de son amour.e ? D’un soutien financier ? De prendre une distance de vos proches avant que l’impatience devienne violence ?

S’accepter

S’accepter, c’est avoir une bonne estime de soi qui nous aide à reconnaître nos forces, nos capacités, nos limites et à exprimer nos besoins. Vous avez des forces, des capacités et vous avez peut-être l’impression de les avoir perdues. Il est temps de les mettre en valeur, d’en faire la liste et de ne pas les perdre de vue. S’appuyer sur ces dernières est une grande ressource.

Se ressourcer

Se ressourcer, c’est faire place à ce qui nous fait du bien. Il est essentiel de se ressourcer à notre manière. Aller marcher, courir, faire du vélo seul.e ou avec les enfants, fermer la porte de la chambre pour 10 minutes pour avoir un moment de solitude et respirer en paix, lire, écouter une série télé, faire des casse-têtes, faire de la méditation ou de la pleine conscience. On dit même que de prendre le temps de se ressourcer pourrait contribuer à maintenir, voire à développer, le système immunitaire.

Découvrir

Découvrir, c’est s’ouvrir à la vie. Percevoir le changement comme un défi, une occasion d’apprendre plutôt que comme une source de contrariété, contribue à la réduction de la frustration, la déception ou l’anxiété qui peuvent en découler. Il est donc temps d’utiliser la force de la créativité pour faire face aux changements.

Choisir

Choisir, c’est faire des choix, les assumer et les reconsidérer. Faire des choix c’est parfois aller chercher de l’aide, c’est faire le point sur nos priorités, c’est choisir en fonction de nos valeurs. Plusieurs d’entre vous avez fait des choix difficiles. Félicitez-vous pour votre contribution au mieux-être collectif.

Créer des liens

Créer des liens, c’est oser faire de nouvelles rencontres, s’entourer de relations bienveillantes, aimer. Alors que nous sommes confinés à nos demeures, certaines personnes pourraient souffrir d’isolement. Pourtant, il y a mille et une manières de créer, développer et renforcer nos liens, même en période de distanciation sociale. On peut se parler au téléphone ou par vidéo, retrouver des ami.e.s sur Facebook, joindre un groupe en ligne qui partage un de nos intérêts, écrire une lettre à un voisin, dessiner une carte de nos relations, etc. On peut aussi offrir notre soutien à une personne qui a besoin qu’on fasse ses courses, à ceux et celles qui sont confrontés à des situations difficiles en faisant preuve d’empathie envers eux, en partageant nos ressources, etc.

À propos de Santé mentale du Québec- Bas-St-Laurent

Œuvrant depuis plus de 56 ans dans la région, Santé mentale Québec – Bas-Saint-Laurent a son siège social à Rimouski et couvre tout le territoire du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie et les Iles de la Madeleine dans le cadre de son mandat de promotion et de prévention de la santé mentale. Notre organisme s’intéresse à tout ce qui est en lien avec le bien-être psychologique. Il vise à ce que les personnes et les collectivités aient les capacités et les ressources nécessaires pour maintenir et améliorer leur santé mentale.

Au niveau régional : • Des conférences et des webinaires en ligne sur divers thèmes sont disponibles. Pour s’inscrire aller sur Evenbrite. Il y a des événements pour 9 et le 16 avril 2020 et une prochaine conférence sera annoncés pour le 22 avril 2020.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×