28.10.2020
COVID-19 Rimouski accorde le tiers de la somme demandée par Moisson

Rimouski accorde le tiers de la somme demandée par Moisson

La Ville de Rimouski a finalement décidé de verser 15 000 $ au comptoir alimentaire Moisson Rimouski-Neigette, à la suite d’une demande de 45 000 $ formulée il y a un peu plus de deux semaines.

C’est la décision qu’a prise et annoncée le conseil municipal de Rimouski, hier, lors d’une assemblée régulière. Moisson Rimouski-Neigette faisait savoir le 20 mars que la crise du coronavirus a fait en sorte de diminuer ses approvisionnements et de faire augmenter la demande. L’organisme demandait une aide d’urgence, exceptionnelle, alors qu’il ne fait pas partie de ceux qui reçoivent des subventions municipales.

« Dans le contexte actuel, les villes apportent des aides supplémentaires. Avant la crise, c’est 3% de la population dans les différentes villes qui nécessitaient des dépannages alimentaires. À Rimouski, ce sont plus de 1 500 personnes. En ce moment, les gens perdent leurs emplois et plusieurs se retrouvent en situation de précarité. Nous passons de 500 à 600 familles ayant besoin d’un dépannage alimentaire. Nous nous approchons du 4%, ce qui serait une hausse de 33 % », avançait récemment le directeur général de Moisson, Djanick Michaud.

Critères

Le journal le soir a demandé au maire de Rimouski, Marc Parent, quels étaient les critères qui avaient mené le conseil municipal à octroyer 15 000 $ plutôt que 45 000 $ à Moisson Rimouski-Neigette.

« Il y a plusieurs (autres) sources de fonds disponibles pour aider Moisson. Entre autres, j’aurai à m’asseoir avec le conseil des maires de la MRC Rimouski-Neigette, bientôt, pour répartir une enveloppe d’aide de 157 000 $ dédiée spécifiquement à des organismes communautaires. Moisson Rimouski-Neigette cadre bien dans ce volet. Cet argent provient du gouvernement provincial et on en fera la distribution. De plus, au besoin, nous pourrons rajuster le tir si c’est jugé nécessaire, pour continuer à aider Moisson Rimouski-Neigette dans sa prestation de services », a répondu monsieur Parent.

Pas nécessairement de Moisson

« De plus en plus d’autres initiatives viennent assurer la préparation de repas qui ne proviennent pas nécessairement de Moisson, mais qui contribuer à assurer que des familles qui sont dans le besoin puissent avoir accès à des repas. Tout ne passe pas nécessairement pas Moisson Rimouski-Neigette », a ajouté le maire Parent.

Réaction de Moisson

Djanick Michaud, remercie la Ville pour son geste, mais note que le comptoir alimentaire doit faire face à d’autres dépenses imprévues, en plus de celles occasionnées par la crise. :

« Cette nouvelle est accueillie positivement mais pour illustrer nos besoins criants, dans la seule journée de lundi, notre camion réfrigéré a nécessité 2 000$ de réparations en urgence et notre cuisinière commerciale est en train de rendre l’âme (6 000 $). Avec tous les équipements de réfrigération et de congélation que nous possédons, nous devons toujours avoir les moyens de réparer sur le champ, sans quoi les pertes alimentaires sont majeures. »

« D’autre part, une source financière sera disponible auprès de la MRC mais je tiens à rappeler que Rimouski occupe 86% du poids démographique de la MRC, ce qui donne l’échelle des responsabilités sur le territoire. Nous avons droit actuellement à 1,59% des sommes nationales, par million de $. Ce sont donc 15 900$ que nous obtenons. Heureusement, nous pouvons compter sur la générosité de la population et nous souhaitons dire merci à toutes et à tous ! », commente aussi monsieur Michaud.

Restauration au Complexe

Par ailleurs, la Ville maintient le cap dans le projet d’aménagement de restauration au Complexe sportif Desjardins. Un contrat de 404 000 $ a été accordé à la firme Construction Technipro pour préparer l’aire de restauration à accueillir les équipements et les aménagements.

Le restaurant du Complexe serait prêt, au mieux, à la fin de l’année, en raison notamment de la crise du coronavirus, a précisé monsieur Parent.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×