28.09.2020
COVID-19 La mission prioritaire du Québec : les personnes âgées

La mission prioritaire du Québec : les personnes âgées

Le premier ministre du Québec, François Legault, a lancé le mot d’ordre de concentrer les efforts sur les personnes âgées, tant en résidences privées que publiques, à son point de presse de 13 h.

« Comme nous l’avons dit depuis le début, les personnes âgées ne sont pas plus à risques que les autres de contracter le virus, mais sont beaucoup plus à risques que les autres d’avoir des conséquences graves, si elles ont le virus. Si on regarde les décès, au Québec, à ce jour, 89% des décès sont des personnes de 70 ans et plus. On le voit, il faut vraiment apporter une attention particulière aux personnes âgées, celles qui sont en résidence mais celles aussi qui sont à la maison », a déclaré monsieur Legault.

Tester tout le monde

« On a pris rapidement des mesures assez strictes pour les résidences pour personnes âgées. Nous avons interdit les visites et nous avons tout de suite augmenter le budget de 133 M$. On est en train, parce qu’il y a moins de personnes que prévu dans les hôpitaux, de prendre une partie du personnel, des infirmières et des médecins, pour les envoyer dans les résidences pour personnes âgées. Nous allons aussi tester tous ceux qui se trouvent dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) », a ajouté le premier ministre.

Le premier ministre François Legault est de plus en plus optimiste face à une reprise de la vie courante. (Photo: Facebook)

Le premier ministre a rappelé aux personnes âgées de ne pas sortir, de se tenir à deux mètres des autres, de ne pas accueillir de visiteurs pour Pâques et de se laver les mains régulièrement. « Moi-même, je n’irai pas voir ma mère. Je veux qu’on se mobilise tous pour tout faire pour protéger nos personnes âgées. C’est la mission prioritaire des prochains jours et des prochaines semaines. »

Le bilan

Le bilan du jour montre 25 nouveaux décès, soit 175 au total. 10 031 cas confirmés, en augmentation de 691; 632 personnes hospitalisée (plus 49) et 181 personnes traitées aux soins intensifs. Ce sont 17 personnes de plus seulement que le bilan précédent, ce qui est encourageant.

« Depuis quelques jours, on voit que c’est vraiment en train de se stabiliser dans les hospitalisations, C’est vraiment une bonne nouvelle. On est en train de gagner notre bataille. C’est encourageant et cela nous amène à préparer la prochaine étape : la réouverture des entreprises et des commerces entre autres. Mais on n’est pas encore rendu là : il faudra encore de bonnes journées sans augmentation importante des personnes hospitalisées et aux soins intensifs », affirme François Legault.

Les entreprises qui vont rouvrir

Celui-ci souhaite s’adresser aux entrepreneurs et chefs d’entreprises. « Quand on va rouvrir les entreprises, ça va être très important de se concentrer sur les entreprises où on est vraiment capables de respecter la distance de deux mètres en tout temps. Des entreprises où les employés peuvent être à deux mètres de leurs collègues autant qu’être à deux mètres de leurs clients. D’ailleurs, il faudra s’habituer aux deux mètres, au Québec, car on en a encore pour encore des mois. La consigne va rester pour des mois. »

Pas si simple

« Quand on pense à la réouverture des commerces, il faut aussi se poser des questions sur tout ce qui va se passer autour des travailleurs : le transport en commun, les enfants, l’organisation familiale. Il faudra éviter d’entasser les gens. Nous allons demander aux chefs d’entreprises d’être flexible dans les horaires. Tout ça pour dire que ce n’est pas aussi simple qu’on le croit, quand on parle de la réouverture des commerces », rappelle monsieur Legault.

Les chiffres

« Il faut que les chiffres continuent de se stabiliser et pour ça, il faut continuer; il faut donner un coup; il faut demeurer solidaires; il faut demeurer disciplinés », a aussi affirmé le premier ministre. Celui-ci est aussi revenu sur les scénarios de progression de la courbe de transmission du virus. Il y voit des signes rassurants.

Bilan du CISSS Bas-Saint-Laurent

Bilan du jour du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (en date du 7 avril, 15 h)

  • 3 nouveaux cas positifs infectés par la COVID-19

Bilan total

  • 33 cas positifs au Bas-Saint-Laurent
  • 1 décès
  • Nous n’avons pas la donnée officielle aujourd’hui sur le nombre d’hospitalisation. À vous confirmer ultérieurement. 

Toutes les personnes identifiées comme contacts étroits de ces nouveaux cas ont reçu une lettre ou un appel de la Direction de santé publique et ont reçu des consignes pour se mettre en isolement.

La situation demeure sous contrôle au Bas-Saint-Laurent. Le CISSS rappelle l’importance de poursuivre les efforts au cours des prochaines semaines, et ce, sur l’ensemble du territoire. 

La direction de la santé publique demande la collaboration des entreprises de services essentiels
Faisant suite à l’ordonnance collective sur le contrôle des déplacements au Bas-Saint-Laurent en contexte de COVID-19 émise le 28 mars dernier, la Direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent demande aux entreprises de la région, désignées comme services essentiels, de cesser, autant que faire se peut, de faire appel à des employés à l’extérieur de la région, et ce, jusqu’à ce qu’à la levée de l’ordonnance. Les déplacements interrégionaux doivent être exceptionnels et considérés en dernier recours seulement. La santé publique rappelle que la collaboration de tous est nécessaire dans cette lutte contre la COVID-19.

Rappelons qu’il est demandé à toute personne d’éviter de se déplacer d’une région à l’autre ou d’une ville à l’autre, sauf en cas de nécessité. Ces déplacements devraient se limiter à ceux liés à des raisons médicales et au travail, dans un contexte où le télétravail n’est pas possible.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×