01.10.2020
Actualités La refonte du transport collectif avance… quand même!

La refonte du transport collectif avance… quand même!

Le maire de Rimouski, Marc Parent, reconnaît que la démarche devant mener à une refonte du transport collectif est retardée par différents facteurs, mais soutient que certaines démarches progressent.

Pour la première fois dans le contexte de la crise du coronavirus, les citoyens pouvaient interroger le conseil municipal, à distance, lundi dernier, par l’entremise du courriel. Le coordonnateur de l’organisme de défense des droits des personnes à faible revenu Action Populaire Rimouski-Neigette, Michel Dubé, en a profité pour questionner le maire sur l’avancement du dossier du transport collectif.

La démarche en cours doit permettre d’apporter des améliorations significatives sur les circuits de transport, les zones desservies, le déploiement d’un réseau d’abris sécuritaires et éventuellement une refonte de la carte des tarifs de Citébus et Taxibus.

Absences

« Je peux confirmer que la crise de la COVID19 a un impact sur ce processus, mais aussi, le fait que le directeur général et le président soient absents pour des raisons hors de notre contrôle. Toutefois, on continue à travailler. Il reste à finaliser les rapports sur les commentaires reçus lors des quatre assemblées de consultation publique. Ces commentaires vont être soumis au comité de transport collectif de Rimouski-Neigette (dont monsieur Dubé fait partie) », a répondu monsieur Parent.

L’automne prochain

« Par ailleurs, une entreprise spécialisée en recherche est en train de finaliser les conclusions du sondage mené auprès des usagers du service Taxibus et de la population. Les résultats du sondage et les commentaires reçus dans les séances de consultation seront transmis à un consultant. Celui-ci aura pour mandat de concevoir le prochain plan de transport collectif de la Ville de Rimouski. »

« À cet effet, un appel d’offres a été lancé et les firmes intéressées ont jusqu’au 20 avril pour déposer leur soumission. Il est prévu que le nouveau plan de transport soit adopté par le conseil municipal à l’automne 2020, en vue d’une entrée en service le 1er septembre 2021. Nous avons deux conseillers qui siègent au sein de la Société des transports de Rimouski. Notamment, Sébastien Bolduc en est le vice-président et y consacre beaucoup de temps et d’énergie », précise aussi monsieur Parent.

Poules urbaines

L’autre question, en provenance d’une résidente, est à savoir si le conseil municipal allait autoriser l’élevage de poules en milieu urbain, en 2020.

« Nous avons eu une discussion au conseil municipal ce soir. Les poules sont un bon exemple de la nourriture qu’on peut produire soi-même, mais il y a certaines préoccupations, notamment en rapport avec le voisinage. Ces préoccupations ont un lien avec les distances à respecter, la présence de mouches et d’odeurs. Nous voulons être certains de le faire et de bien le faire. Je n’irai pas promettre que le conseil est capable d’adopter une politique en 2020, mais je peux vous assurer que nous avons de l’ouverture pour aller de l’avant » a notamment expliqué le maire Parent.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×