03.12.2020
Nouvelle de 19 h Il y aura une saison touristique à Rimouski

Il y aura une saison touristique à Rimouski

Reste à savoir pour quels visiteurs

Tourisme Rimouski entretient un optimisme modéré pour la prochaine saison touristique dans la capitale du Bas-du-Fleuve, compte tenu de la crise du coronavirus, mais une saison quand même!

Ce qui reste à définir, c’est d’où proviendront les visiteurs. Car les différents scénarios sur l’ouverture des frontières des régions, de la province et du pays demeurent le grand inconnu. Peu importe, Tourisme Rimouski est en étroit contact avec ses partenaires et a élaboré différents plans de promotion et de communication selon les décisions qui seront prises par l’État et par la Direction nationale de la santé publique.

« Je pense que nous n’en sommes plus au plan A ou au plan B, on doit en être au plan M! Comme la situation évolue et n’évolue pas, en même temps, chaque jour, nous nous sommes fixés des hypothèses de travail, avec des actions qu’on met en veilleuse, mais qu’on peut appliquer aussitôt qu’on connaît les détails concernant le déconfinement, l’accessibilité et autres mesures sanitaires. »

Sur les rails

On peut penser qu’il y a encore des possibilités de se remettre sur les rails pour bien des entreprises touristiques, à condition qu’elles adaptent leurs façons de faire.

« Nous avons fait une analyse maison à ce sujet. Il y aurait évidemment bien des ajustements à faire mais tout le monde semble aligné dans cette perspective. C’est comme si on se disait que l’on va faire ce qu’on doit faire pour pouvoir fonctionner dans ce contexte. Il y en a pour lesquels ce sera facile, comme les expéditions en kayak, mais d’autres pour lesquels ce sera plus compliqué, comme la visite du sous-marin Onondaga. Il faut définir comment on va offrir nos produits et de quelle façon ça se passera », commente le directeur de Tourisme Rimouski, Jacques DesRosiers.

Le Parc national du Bic et le Canyon des Portes de l’Enfer, des attraits « canons » à Rimouski ne devraient pas avoir de difficulté à s’ajuster. Une question demeure en suspens pour les activités de mise en valeur de l’île Saint-Barnabé, soit la promiscuité dans le bateau pneumatique utilisé pour transporter les visiteurs. « Mais ce n’est pas incontournable », ajoute monsieur DesRosiers.

Le journal le soir a déjà précisé que les clubs de golf envisagent une saison à peu près normale.

Deux moments clés

L’industrie touristique voit venir deux moments clés bien distincts : l’avant-été, où l’on saura quand et dans quelles conditions se déroulera la saison touristique et l’avant-automne, où les décisions du gouvernement en regard de la seconde vague de contagion pourraient avoir beaucoup de conséquences sur la promotion et les activités automne-hiver.

« Dans une perspective d’un an de lutte, encore, contre la COVOID-19, ça peut aller jusqu’à affecter la campagne de promotion du tourisme hivernal », fait remarquer l’éminence grise de Tourisme Rimouski.

« Le plan (de reprise progressive des activités) pour les régions qui sera présenté la semaine prochaine nous en dira beaucoup. De toute façon, chez les gens de chez-nous, certains ouvrent leur saison début juin, ou la plupart autour du 15 juin », précise monsieur DesRosiers.

Promotion

Peut-on espérer avoir une belle saison touristique?

« On peut espérer avoir UNE saison touristique. Ça va dépendre du marché disponible. Dans une phase un, on table sur le marché local (MRC) et régional (Bas-Saint-Laurent), ne sachant pas si les frontières régionales seront ouvertes. Cela change le volume potentiel de clientèle et la stratégie de promotion. La phase 2, ce sera d’évoluer au fil des recommandations gouvernementales. Éventuellement, on va s’associer aux initiatives de promotion sur le marché québécois. »

Cette crise arrive au moment où Rimouski vient de connaître trois saisons record au plan de l’achalandage touristique.

Événement original

Tandis qu’ils ont été obligés d’annuler leur programmation 2020, les organisateurs des festivals les Grandes Fêtes TELUS de Rimouski et Éole en musique de Matane ont annoncé cet après-midi avoir une solution fort originale à proposer.

Le duo 2Frères sera de passage à Rimouski le samedi 11 juillet et à Matane le dimanche 12 juillet, dans le cadre d’une tournée originale qui permettra aux spectateurs de voir le groupe dans le confort de leur voiture, dans une formule ciné-parc.

Les spectacles seront présentés en formation réduite avec les chanteurs Sonny et Erik, le guitariste Dimitri Lebel-Alexandre, eux-mêmes accompagnés par une petite équipe de techniciens.

(Photo: Facebook Les Grandes Fêtes Telus)

Ces deux événements seront présentés gratuitement grâce au soutien de TELUS. Tous les détails concernant les lieux, la logistique sur place, les règles à respecter, ainsi que la réservation des places seront annoncés ultérieurement.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×