30.09.2020
COVID-19 Le «PM» veut accélérer l’amélioration des soins aux aînés

Le «PM» veut accélérer l’amélioration des soins aux aînés

14 jours sans cas au Bas-Saint-Laurent

Le premier ministre du Québec, François Legault, a indiqué dans son point de presse de 13 h qu’il a donné des directives afin que les projets de nouvelles résidences pour les aînés soient accélérés.

Et que ces projets répondent aux nouvelles réalités en matière sanitaire. C’est un peu, a commenté monsieur Legault, pour se faire pardonner de ne pas l’avoir fait avant la crise du coronavirus, qui entraîne bien des leçons. Le premier ministre s’est montré éloquent et sincère.

Le feu dans le foin

« Je vous ai parlé des deux mondes dans lesquels nous vivons au Québec (deux réalités : contagion forte dans les CHSLD et en métropole et faible dans les régions). Nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Dans beaucoup d’endroits dans le monde, un fort pourcentage des décès vient des résidences pour aînés. C’est le cas notamment en Espagne, en Italie, en France, en Belgique, en Écosse et en Australie. Ça n’excuse rien mais c’est partout qu’on était mal préparés en ce qui a trait à l’entrée du virus dans les résidences pour aînés. Ce qu’on a fait, c’est comme mettre le feu dans le foin! » s’exclame monsieur Legault.

Grande leçon

« Pour le Québec, j’en tire une grande leçon., On travaillait déjà sur le projet des maisons des aînés. J’ai demandé qu’on accélère ce dossier. Je veux corriger cette situation, dont personne n’est fier au Québec. Mieux payer les gens et avoir plus de personnel dans les maisons des aînés. Il faudra plus d’espace aussi, pour le personnel. On doit être capable le plus rapidement possible d’avoir des lieux qui éviteront qu’on vive la même situation qu’aujourd’hui. »

« Et à court terme, notre feu qu’on doit éteindre, ce sont les problèmes dans les CHSLD (centres d’hébergement et de soins de longue durée) », renchérit monsieur Legault.

« On a besoin de vous »

« On est en train de revoir la liste des personnes qui ont soumis leur candidature (sur la plateforme jecontribue) et on demande aux gens qui ne l’ont pas encore fait, de s’inscrire pour venir nous aider dans les CHSLD publics. Même si vous n’avez pas de qualification, vous êtes disponible à temps plein, je vous le demande : on a besoin de vous. Ce n’est pas du travail bénévole qu’on vous demande, Même les personnes les moins qualifiées seront payées 777 $ par semaine », explique le premier ministre.

Sous contrôle

« Si on met de côté les CHSLD, la situation est sous contrôle. Ça veut dire qu’on va rouvrir la société, graduellement. On va déposer un plan pour rouvrir les écoles et les entreprises la semaine prochaine. Par contre, ce sera important que toutes les mesures sanitaires demeurent appliquées. Dans les cas où ce ne sera pas possible, on va recommander de porter un masque » prévient monsieur Legault.

Inquiétudes

« Je sais qu’il y a des gens inquiets, mais on va être capable de rester en contrôle. Il demeure toujours des risques, mais si les personnes devaient rester encore enfermés à la maison pendant des mois, on risquerait d’avoir des problèmes de santé mentale. Il faut se conditionner à changer d’attitude. »

« La vie sera différente pendant encore plusieurs mois. Mais on a besoin que le Québec renaisse! On a besoin de nos amis et de nos parents. On a besoin de recommencer à vivre en société. On ne sera pas comme on était avant, mais on en sortira meilleur. Il reste un gros chantier à s’occuper des aînés. Ce n’est pas le temps de se décourager. Il faut se retrousser les manches », conclut monsieur Legault.

Bilan

Le bilan de la journée fait état de 97 décès additionnels au Québec, pour une somme de 1 340; de 22 616 cas confirmés, incluant les personnes guéries (plus 778); 1 460 personnes hospitalisées (plus 49) , dont 227 personnes aux soins intensifs, pour une augmentation de 20.

« Les chiffres sont gonflés par le fait que des personnes n’ont plus besoin de demeurer hospitalisés, mais on les garde volontairement à l’hôpital au lieu de les retourner dans les CHSLD, pour éviter une surcharge. Ça vient un peut fausser les données. Ces personnes sont techniquement guéries », a mis en garde le premier ministre.

Dans la région

Veuillez noter que la situation demeure inchangée pour le Bas-Saint-Laurent aujourd’hui.

Aucun nouveau cas, donc 34 au total.
La Matapédia : moins de 5

La Matanie : moins de 5

La Mitis : moins de 5

Rimouski-Neigette : 5

Les Basques : moins de 5

Rivière-du-Loup : 21

Témiscouata : 5

Kamouraska : moins de 5

Bas-Saint-Laurent : 34
Il y a 30 cas guéris au Bas-Saint-Laurent en date du 22 avril, 18 h.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×