20.09.2020
COVID-19 Un citoyen sur deux affecté psychologiquement par la COVID-19

Un citoyen sur deux affecté psychologiquement par la COVID-19

Un récent sondage de la Financière Sun Life auprès de la population canadienne démontre que plus d’un citoyen sur deux dit vivre des problèmes de santé mentale en raison de la crise du coronavirus.

Comme les courses à la pharmacie et à l’épicerie sont souvent les seules sorties depuis presque deux mois, 56 % des répondants ont indiqué que la COVID-19 avait eu une incidence néfaste sur leur santé mentale, nommant l’isolement social comme facteur principal.

Fait intéressant, le sondage de la Sun Life révèle que la pandémie nuit davantage à la santé psychologique des femmes (62 %) que des hommes (49 %). Parmi les facteurs qui contribuent à ces problèmes, les répondants citent en majorité l’isolement social (66 %).

Autres facteurs d’inquiétude

Les répondants mentionnent aussi, comme autre facteur d’inquiétude:

  1. Leurs préoccupations pour leurs proches (57 %)
  2. La peur de contracter la COVID-19 (56 %)
  3. Des préoccupations financières (51 %)

« La pandémie de COVID-19 est probablement la plus importante urgence sanitaire que nous verrons de notre vivant », a déclaré Jacques Goulet, président de la Sun Life Canada et de Lumino Santé.

Effets potentiels

« Maintenant que la pandémie ajoute de nouvelles sources de stress, nous nous préoccupons sérieusement de ses effets potentiels à long terme sur la santé mentale des canadiens. À la Sun Life, nous sommes déterminés à soutenir nos employés, nos conseillers, nos Clients et tous les Canadiens dans la gestion de leur mieux-être. »

Plusieurs obstacles

Près de 60 % des répondants dont la santé mentale s’est dégradée ont dit ne pas avoir accès à un traitement ou à du soutien social. Plusieurs raisons les empêchent de recevoir le soutien dont ils auraient besoin :

  1. Je n’ai pas les moyens (22 %)
  2. Je ne sais pas comment m’y prendre ni où trouver de l’aide (17 %)
  3. Je suis gêné(e) de demander de l’aide (12 %)

« La pandémie fait vivre toutes sortes d’émotions, comme l’anxiété, le stress, la peur et la nervosité, explique Sam Mikail, directeur des solutions en santé mentale à la Sun Life. Il est important d’écouter son corps, de réfléchir à ce qu’on ressent et de demander de l’aide. Parler à un parent ou à un ami est un excellent premier pas, mais il ne faut pas hésiter à s’adresser à des professionnels. De nombreuses ressources sont à votre disposition, soit par l’intermédiaire d’un régime d’avantages sociaux ou gratuitement dans la communauté, pour vous aider à prendre soin de votre santé mentale. »

Recommandations

Les conseils suivants pourraient aider les Canadiens à préserver leur mieux-être mental durant la pandémie de COVID-19 :

  1. Vérifiez si une assurance-maladie complémentaire est offerte par votre employeur, par exemple sous la forme d’un Programme d’aide aux employés et à la famille.
  2. Utilisez les plateformes gratuites comme Lumino Santé. Vous y trouverez des professionnels de la santé de confiance et des ressources.
  3. Si vous vivez seul et n’êtes pas physiquement vulnérable, sortez au moins une fois par jour en prenant les précautions recommandées.
  4. Si vous vivez avec d’autres, accordez-vous des moments en solo. Tout le monde a besoin de prendre du temps pour soi.
  5. Gardez le contact avec votre réseau de soutien grâce aux technologies virtuelles et soyez honnête à propos de ce que vous ressentez.

Pour obtenir de l’information et des ressources sur le mieux-être mental, consultez notre page sur la COVID-19 : www.sunlife.ca/ca/COVID-19.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×