Divertissement Culture Mariage entre les arts graphiques et la musique

Mariage entre les arts graphiques et la musique

La coopérative culturelle Tour de bras annonce le lancement d’oeuvres physiques, non-numériques, pour embellir le confinement dû à la crise du coronavirus, tout en faisant la promotion de ses musiciens.

L’organisme propose un projet d’art postal faisant collaborer musiciens et artistes visuels pour égayer les boîtes aux lettres.




« Alors que tout le monde se lance sur les plateformes web pour remplacer leurs diffusions, nous avons choisi d’aller dans le sens opposé : Tour de Bras propose du concret, un nouveau concept de publication qui nous permet d’explorer de nouvelles avenues de publication en cette époque de « crise du disque » », mentionne Éric Normand, de Tour de Bras.

Après l’annulation de la 30e présentation des rencontres de musiques spontanées (du 28 mars au 5 avril) et de ses concerts de l’été, Tour de Bras a voulu garder un lien de collaboration avec les musiciens invités.


Art visuel et musique

Les cartes postales seront imprimées à la main par des artistes imprimeurs et tirées à 66 copies. Au dos de la carte, on retrouvera un code de téléchargement qui donne accès à un nouvel album d’artistes des programmations de 2020. Ces albums exclusifs ne seront pas disponibles en format numérique et seront réservés aux acheteurs des cartes vendues sur le site « bandcamp » de Tour de Bras. 



Les deux premiers artistes imprimeurs sont Olivier Blot et Éric Normand, les deux cartes sont déjà parues sur le « bandcamp » de Tour de Bras :

« Les temps fluo », du duo Not the Music (Philippe Lauzier et Éric Normand)


« Monstre », un solo de Michel Doneda illustré par Olivier Blot


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×