11.07.2020
Nouvelle de 18 h La saison de camping pourrait être bonne, finalement!

La saison de camping pourrait être bonne, finalement!

Autant les amateurs de camping étaient inquiets dans les dernières semaines de ne pas pouvoir pratiquer leur loisir favori, cet été, autant ils se montrent impatients de débuter la saison maintenant que le feu est au vert.

Dès lundi, les campings du Bas-Saint-Laurent auront le droit d’ouvrir leurs portes aux campeurs.

Pendant que les préposés des terrains Camping KOA du Bas-Saint-Laurent et Camping Rimouski de Rimouski s’affairaient à répondre aux appels de réservations, aujourd’hui, c’était la cohue chez Caravane Rimouski, où bien des clients souhaitaient faire réparer ou faire procéder à une mise au point de leur véhicule récréatif.

Demandes

« Ce n’est pas évident de répondre à toutes les demandes, car tout le monde veut commencer sa saison lundi, mais nous misons sur la patience de notre clientèle. On fonctionne comme d’habitude et on fait le maximum. Nous sommes évidemment très heureux de la reprise et nous constatons, en plus des demandes pour l’atelier, une relance aussi des ventes de roulottes et de véhicules motorisés. On dirait que beaucoup de gens vont faire du camping cet été, probablement plus qu’auparavant, à l’intérieur de la région et du Québec », croit le directeur de Caravanes Rimouski, Frédéric Morin.

Fédération

La présidente régionale de la Fédération de camping et caravaning du Québec, Nathalie Sénéchal, se réjouit elle aussi de cette reprise des activités de camping.

« Nous sommes très heureux et satisfaits. Nos membres sont censés avoir reçu les consignes sanitaires et pour ceux qui ne les ont pas reçues, elles sont disponibles sur le site Internet de la FQCC. Personnellement, je crois que nous allons changer nos habitudes. Les sorties en famille et avec nos amis seront peut-être moins fréquentes, parce qu’il sera difficile de contraindre les enfants à respecter les mesures sanitaires. Les jeux pour enfants ne seront pas disponibles, ni les blocs sanitaires à certains endroits. Pour les couples ou les gens seuls, il n’y aura pas beaucoup de différence, tout est parfait! »

« Il y aura un risque de se croire à l’abri du coronavirus parce qu’on est en camping », ajoute madame Sénéchal.

Appels

« Les appels ont vraiment commencé à rentrer aujourd’hui. Nous serons effectivement ouverts dès lundi. Je ne crois pas que ce soit un problème d’appliquer les mesures sanitaires. Nous avons environ 125 sites accessibles. Tout le monde est content », mentionne Émilie Hotte, du Camping Rimouski.

Demandes de l’Ontario

« Nous avons beaucoup de demandes et nous en recevons même de l’Ontario. Nous serons aussi ouverts lundi, tel que permis par les autorités gouvernementales. C’est un grand soulagement. Ce ne sera peut-être pas notre meilleure saison mais ça s’annonce pour en être une excellente. On espère que la population québécoise va être au rendez-vous. Les gens ont l’air d’avoir le goût de sortir, ce, même s’il se pourrait qu’il y ait moins d’attraits touristiques ouverts dans la région. Juste de prendre de l’air, ça va faire du bien au moral », indique de son côté Anick Lepage, du camping KOA de Saint-Mathieu.

Ce camping, récent, compte 262 sites (avec ou sans services) qui ont en moyenne 33 pieds de large et pourra s’adapter facilement aux normes sanitaires. « Si on veut de l’espace et bien en profiter, ce n’est pas un problème, ici », constate madame Lepage.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×