20.09.2020
Nouvelle de 17 h À trois semaines de la remise en service du CNM Évolution

À trois semaines de la remise en service du CNM Évolution

Le propriétaire de la Traverse Rimouski-Forestville, Hilaire Journeault, confirme la remise en service du navire CNM Évolution pour le 18 juin.

Le catamaran desservira le lien Rive Sud/Côte Nord depuis le port de Rimouski pour une 23e saison. Il fera aussi travailler une vingtaine de personnes, dont le capitaine Claude Dion, de retour cette année. Le CNM Évolution a subi d’importants travaux de 400 000 $ pendant l’hiver. On a notamment corrigé le bris de transmission qui a causé l’arrêt prématuré de la saison l’an dernier.

Contraintes

Le nombre maximum de passagers devra être réduit de moitié en raison des mesures sanitaires pour contrer la propagation du coronavirus. Jusqu’à 30 véhicules pourront y trouver place. Les passagers devront se soumettre à un certain protocole de prévention et peut-être devoir répondre à des questions sur leur santé.

Les travaux du CNM Évolution ont été défrayés à moitié par Québec, ce qui laisse entrevoir une plus grande ouverture du gouvernement pour appuyer les traversiers de propriété privée. Le 7 avril dernier, monsieur Journeault dénonçait dans nos pages le manque d’équité entre les traversiers du secteur privé et et ceux du secteur public.

La Société des traversiers du Québec doit d’ailleurs dévoiler incessamment un projet qui engloberait l’offre de services des traversiers de Matane (public), Rimouski (privé), Trois-Pistoles (municipal) et Rivière-du-Loup (privé).

Un jeudi

« On fait la mise à l’eau le 5 juin à Rimouski, mais on commencera les opérations ouvertes au public le 18 juin, un jeudi. C’est préférable de commencer au début de la fin de semaine pour bien lancer la saison. Nous avons toujours le même projet avec la STQ, mais on n’a reçu aucune nouvelle », mentionne monsieur Journeault.

Le CNM sera à son mieux pour accueillir les passagers, soutient monsieur Journeault : « Il nous reste encore deux semaines d’efforts à mettre pour ça. On travaille fort et le CNM Évolution s’en vient propre! »

Optimisme modéré

La crise du coronavirus a rendu monsieur Journeault prudent quant à sa voir si on aura ou non une bonne saison touristique. « Modérément optimiste. La crise affecte tout le monde. J’attends impatiemment ce que les gens du gouvernement vont nous annoncer pour toutes les activités concernées et surtout pour les activités nautiques sur le fleuve. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×