29.09.2020
Actualités Économie Tourisme Bas-Saint-Laurent cherche des arrêts obligés à faire connaître

Tourisme Bas-Saint-Laurent cherche des arrêts obligés à faire connaître

Pour compenser l’absence de touristes internationaux cet été, Tourisme Bas-Saint-Laurent invite la population à faire découvrir leurs arrêts obligés à la population locale afin de donner le goût de redécouvrir leur région.

« Ça peut être n’importe quoi. Un attrait, un paysage, un coucher de soleil, un site naturel, une vue. Nous identifierons ces arrêts obligés sur une carte interactive sur notre site web. On veut ainsi inviter les gens à visiter ou à revisiter leur région. Ce n’est pas vrai que tout le monde est déjà allé partout dans la région. Profitons de la situation actuelle pour visiter le Bas-Saint-Laurent », lance le coordonnateur marketing à Tourisme Bas-Saint-Laurent, Pierre Fraser.

La saison touristique est officiellement lancée dans la région. Les bureaux d’information touristiques ouvriront graduellement d’ici le 24 juin. « Ça évolue chaque jour la situation en lien avec la COVID-19. Nous avons dû nous revirer de bord rapidement, tout comme nos membres. Pour le moment, pas mal tout est ouvert, sauf les gîtes. Nous allons mettre les informations à jour régulièrement dans nos bureaux d’information », indique le directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent, Pierre Lévesque.

Pierre Fraser (Photo gracieuseté)

« C’est une saison pas comme les autres, alors ça sera une campagne estivale pas comme les autres! Ce n’est pas habituel pour nous de parler aux gens du Bas-Saint-Laurent. Notre mission c’est d’attirer des gens d’ailleurs à venir passer leurs vacances ici. Cette fois-ci, on veut donner le goût aux Bas-Laurentiens de sortir, de partir à la découverte de la région, de renforcer leur sentiment d’appartenance, de les sensibiliser à l’importance de l’industrie touristique régionale et d’en faire des ambassadeurs régionaux convaincus et convaincants. », lance Pierre Fraser.

Campagne de promotion régionale

Tourisme Bas-Saint-Laurent investit 100 000 $ dans une campagne promotionnelle intrarégionale comprenant la distribution du guide touristique dans 65 000 foyers via le publisac, des pages dans les journaux régionaux et des campagnes régionales radio et télé. « On aimerait que les gens gardent leur guide et notent les endroits qu’ils visiteront », ajoute M. Lévesque.

Le guide touristique sera distribué dans 65 000 foyers de la région. (Photo gracieuseté)

« À l’image des entreprises touristiques qui ont été résilientes et persévérantes, l’équipe marketing a mis les bouchées doubles pour offrir une campagne à vous rendre fier d’être bas-laurentien, mais aussi afin de soutenir les entrepreneurs de la région qui sont souvent des membres de votre famille, des amis, des voisins… » affirme Pierre Lévesque.

À noter qu’un des principaux attraits de la région, le sous-marin Onondaga du Site historique maritime de la Pointe-au-Père ne sera pas accessible cet été en raison des mesures de distanciation physique qui sont impossibles à respecter.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×