28.09.2020
Actualités Économie La Coop Alina atteindra bientôt le cap des 10 000 membres

La Coop Alina atteindra bientôt le cap des 10 000 membres

Des nouveautés pour bien sortir de la pandémie

La Coopérative de consommateurs et épicerie santé Alina de Rimouski accédera bientôt aux « ligues majeures » en termes de nombre de membres.

« Nous sommes en voie d’atteindre le cap des 10 000 membres et nous nous promettons de bien célébrer l’événement lorsque ce sera le cas », indique la directrice générale, Judith Cloutier, qui confirme du même souffle la relance de certaines activités et la mise en place de différentes nouveautés pour bien souligner et réussir la relance économique de l’après-crise sanitaire du coronavirus.

Le nombre de coopératives qui comptent 10 000 membres dans la région est plutôt restreint. On peut penser notamment à la Caisse Desjardins de Rimouski et à la coopérative Alimentation Coop Rimouski qui ont toutes les deux plus de 10 000 membres. La Coop Alina se situe assurément dans le peloton de tête dans sa catégorie, au Québec.

Bistro

« Notre café-bistro est rouvert depuis jeudi. Il nous permet de faire appel à des producteurs locaux et de proposer des repas confectionnés localement, avec des ingrédients locaux et biologiques. Nous lançons aussi une toute nouvelle section Zéro déchet. Cette section regroupe l’offre des artisans et des entreprises d’ici, mettant en valeur des produits qui peuvent être biodégradables, recyclables ou réutilisables. On y retrouve par exemple des produits d’hygiène et des produits domestiques qui permettent de ne pas produire de déchets, comme des couches lavables, des brosses à vaisselle compostables et des pailles en acier inoxydable », précise madame Cloutier.

Prêcher par l’exemple

La direction, les membres, les usagers et les dirigeants de la Coop Alina prêchent par l’exemple. Ils posent des gestes qui sont conséquents avec sa mission écologique.

« Le bistro (sans vente de produit d’alcool) est un exemple et une belle initiative, parce qu’on récupère des aliments du secteur épicerie qui seraient des pertes, autrement. Des carottes un peu flétries, des pommes cabossées, sont récupérées dans des belles et bonnes recettes qui sont servies au bistro. C’est une façon d’éviter des pertes en cuisine. »

(Photo: courtoisie)

« Nous touchons beaucoup de variétés alimentaires, pour les personnes qui ne mangent pas de viande, pour les gens qui font des allergies alimentaires comme au gluten ou aux produits laitiers. Tout est frais, tout est savoureux dans notre restauration », ajoute-t-elle.

Carte de fidélisation

La Coop Alina a aussi lancé une carte fidélisation jeudi, qui permet aux usagers de recevoir des récompenses sous formes d’aliments, selon certaines conditions.

(Photo: courtoisie)

L’espace bistro compte 18 places assises, exceptionnellement en raison des mesures sanitaires dues à la crise du coronavirus, mais pourrait passer à 35 ou 40 places en temps normal.

« Nous voulons être proactifs et avant-gardistes. J’invite aussi les gens qui ne l’ont pas encore fait à découvrir notre épicerie rénovée l’automne dernier », conclut madame Cloutier.

Celle-ci a succédé à Olivier Riopelle en février dernier. La Coop Alina fournit aussi de l’emploi à environ 40 personnes, actuellement.

Le commerce est situé au 99 rue Saint-Germain Ouest.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×