19.09.2020
Actualités Société En trois ans, Rimouski a accueilli 190 réfugiés

En trois ans, Rimouski a accueilli 190 réfugiés

Accueil et Intégration Bas Saint-Laurent (AIBSL) souligne la Journée Mondiale des Réfugiés ce samedi 20 juin, à travers la diffusion de capsules éducatives et de sensibilisation en ligne, accompagnées de témoignages de personnes ayant eu un parcours de réfugiés pris en charge par l’État, et ayant été accueillis à Rimouski.

L’organisme invite la population rimouskoise à découvrir ces contenus sur sa page Facebook et sur son nouveau site internet http://aibsl.org/.

Une journée pour mieux comprendre et apprendre

Adoptée en 2000 par l’assemblée générale des Nations Unies, cette journée est l’occasion de rendre hommage aux personnes qui ont dû tout fuir, afin de saluer leur parcours et leur courage de reconstruire leur vie en sécurité. Cette journée mondiale est désormais relayée dans de nombreux pays pour rendre hommage aux réfugiés, aux demandeurs d’asile, aux populations déplacées et aux apatrides.

Pour AIBSL, « il est important que ces parcours hors-du-commun soient célébrés avec les premières personnes concernées, c’est-à-dire ceux qui l’ont vécu, afin de se défaire des préjugés et d’entendre la voix de ceux que nous accueillons à Rimouski depuis 3 ans maintenant. C’est l’occasion de mieux comprendre d’où ils arrivent et en quoi ils ont envie de contribuer en étant ici. »

C’est dans cet esprit que cette journée de célébration, d’éducation et de sensibilisation a été pensée.

Rimouski, ville d’accueil

En 2018, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), le nombre de réfugiés était évalué à 25,4 millions, dont la moitié avait moins de 18 ans.

Depuis 2017, la Ville de Rimouski est la 14e ville québécoise d’accueil des réfugiés pris en charge par l’État. Cette semaine est donc l’occasion pour Accueil et Intégration BSL de souligner cette journée, en donnant la voix à des membres de sa clientèle et en menant des actions de sensibilisation à travers des capsules d’information.

En trois ans, Rimouski a accueilli 190 réfugiés, dont la grande majorité sont des familles avec des enfants. Aujourd’hui, 166 d’entre eux habitent toujours à Rimouski-Neigette et sont accompagnés par AIBSL, afin de tendre vers leur pleine participation à la vie citoyenne (emploi, scolarisation, francisation, vie sociale etc.). 

Transformer son indignation

« S’il y a bien une chose que les manifestations pour la justice sociale et contre les discriminations raciales nous ont appris ici à Rimouski, je crois que c’est le pouvoir de se regarder soi, quand on reçoit un CV avec un nom inhabituel ou quand on croise un couple mixte par exemple. C’est aussi le pouvoir qu’on a en tant que citoyen de transformer son indignation en action rassembleuse », estime Caroline Houle, directrice générale.

« Chacune de ces personnes arrive avec un bagage propre à lui ou elle, qu’on sous-estime parfois et qu’on gagnerait tous à connaître pour s’enrichir et élargir notre regard sur le monde. Mon équipe et moi sommes déterminés à en faire encore plus en matière de sensibilisation, pour donner accès à la richesse du partage et de la curiosité de l’autre aux habitants », ajoute Chiara Ménard, agente de communication et de sensibilisation.

« Je rêve qu’en cette période estivale de déconfinement, des nouvelles habitudes émergent au sein de la ville et qu’on vive plus régulièrement des moments informels d’échange entre Rimouskois, autant des nouveaux arrivants que d’habitants de longue date. Je rêve que l’ouverture que je vois autour de moi se concrétise en rencontres de toutes sortes », croit aussi Chiara Ménard.

La mission

La mission d’AIBSL est de faciliter l’accueil, l’accompagnement et l’intégration des personnes immigrantes et réfugiées dans la MRC Rimouski-Neigette. AIBSL est mandaté par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration pour accueillir les nouveaux arrivants qui s’installent dans notre MRC.

« Nous veillons également à la promotion de l’immigration par la mise en valeur des avantages offerts par les collectivités locales aux personnes immigrantes et de la richesse offerte à notre collectivité par la diversité », signale l’organisme.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×