30.09.2020
Nouvelle de 19 h La candidature de Guy Caron est de plus en plus probable

La candidature de Guy Caron est de plus en plus probable

À la mairie de Rimouski l’an prochain

L’intérêt de Guy Caron pour la mairie de Rimouski et l’intérêt du milieu socio-économique pour sa candidature sont à la hausse.

Le journal le soir a appris que monsieur Caron est venu à Rimouski ces derniers jours, pour rencontrer un ami, l’ancien conseiller municipal, Jean-Yves Beaulieu, et d’autres personnalités du milieu des affaires, pour discuter de politique municipale.

Monsieur Beaulieu se fait le promoteur de la candidature de monsieur Caron depuis quelques mois. Il attendait la visite de l’ancien député NPD de Rimouski en juillet. La rencontre aura eu lieu plus tôt que prévu. Serait-ce un signe?

Jean-Yves Beaulieu confirme que l’intérêt des personnalités du milieu pour la candidature de monsieur Caron a augmenté, tout comme l’intérêt de monsieur Caron lui-même pour se présenter éventuellement à la mairie, à la suite des entrevues accordées par le principal intéressé à la radio CFYX et au journal le soir, au début du présent mois. Les réactions sur les réseaux sociaux ont témoigné du vif intérêt des citoyens, aussi.

Tatouée sur le cœur

« S’il y a une chose qui est certaine, c’est que Guy Caron a Rimouski tatouée sur le cœur. Ça faisait trois ou quatre fois qu’on se parlait au téléphone et Guy m’avait promis qu’il viendrait m’en parler en personne. Il a tenu parole. Il m’a dit qu’il était très heureux de savoir que des gens l’apprécient toujours, et à ce point», confie monsieur Beaulieu.

La candidature de Guy Caron est-elle de plus en plus probable? « C’est lui qui annoncera sa décision bientôt. Ce qu’on peut dire, c’est qu’il gagne de plus en plus d’appuis. Mon téléphone n’arrête pas de sonner. Beaucoup de gens et d’organisations veulent lui dire qu’ils souhaitent sa candidature et veulent lui parler de leurs dossiers », ajoute monsieur Beaulieu.

Grosse décision

Ce sera une grosse décision à prendre pour Guy Caron, étant donné qu’il réside à Gatineau (NDLR : il a aussi une propriété à Rimouski), qu’il a des enfants de 11 et huit ans et que sa conjointe est anglophone, selon Jean-Yves Beaulieu.

Une autre source nous précise qu’il devrait annoncer sa décision en septembre prochain. « Il n’attendra certainement pas un mois avant les élections pour le faire », glisse monsieur Beaulieu.

Aujourd’hui et demain

Par ailleurs, selon cette même source, Guy Caron serait en train de faire une réflexion très pointue sur le potentiel de développement économique de Rimouski. Il étudie le budget, l’état des finances de la Ville et le Programme triennal d’immobilisations (PTI) qui vient d’être adopté par le conseil municipal. Celui-ci consiste en un avis d’intention de la Ville sur les investissements majeurs à effectuer sur les infrastructures municipales, au cours des trois prochaines années.

Il s’est particulièrement intéressé à la situation financière de la Ville, mais il a fait savoir qu’il se préoccupe aussi des affaires sociales, étant toujours un homme de centre-gauche.

Milieu municipal

Enfin, le journal le soir a aussi appris que des membres du conseil municipal actuel s’intéressent à l’éventuelle candidature de monsieur Caron. Monsieur Caron bénéficierait aussi d’appuis significatifs chez les autres élus municipaux de la région.

Ce dernier a réalisé deux mandats comme député fédéral de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques avant d’être battu en octobre dernier par le candidat bloquiste et nouveau député, Maxime Blanchette-Joncas.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×