25.11.2020
Nouvelle de 19 h Le projet de la Distillerie du Saint-Laurent bien accueilli

Le projet de la Distillerie du Saint-Laurent bien accueilli

Le conseiller de Pointe-au-Père est ravi

Le projet de relocalisation de la Distillerie du St-Laurent dans le district de Pointe-au-Père, à Rimouski, est très bien accueilli par la population et par le conseiller du secteur, Jacques Lévesque.

L’étape de la consultation publique de son projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) à la Ville de Rimouski s’est terminée vendredi.

C’est une des étapes que doivent franchir les promoteurs avant d’obtenir un certificat de conformité pour démarrer la construction du projet qui comprend plus précisément l’implantation d’une distillerie, des entrepôts et un bar, tout près du Site historique maritime de la Pointe-au-Père (SHMP), sur la rue du Phare, face à la rue Marconi.

« Le projet est très bien accueilli et je comprends facilement pourquoi. Je suis au courant depuis un an et demi, car ça fait au moins ça que le projet soit sur la table, parce que je suis administrateur du SHMP. C’est d’abord là que les promoteurs ont pensé à proposer leur projet. Je n’ai pas parlé à tout le monde dans le quartier, mais l’impression que j’ai, c’est que ce projet est très bien accueilli. Je n’ai pas entendu de commentaires négatifs », croit le conseiller Lévesque.

Jacques Lévesque (Photo: Ville de Rimouski)

Collaboration étroite

« Les promoteurs, dans leur erre d’aller, se voient dans une collaboration étroite avec le Site historique maritime. Celui-ci attire déjà de la clientèle touristique qui sera encore plus nombreuse avec le projet de Distillerie du St-Laurent. On va s’échanger les clients. À l’aspect distillerie, on ajoutera un aspect touristique avec l’espace de dégustation. Ça va devenir en même temps un produit touristique, parce qu’il y a des gens qui courent ça (« tourisme gourmand »). C’est un e mode de plus en plus populaire et ce sera dans un environnement exceptionnel, au bord du fleuve », poursuit monsieur Lévesque.

Une esquisse depuis l’intérieur du salon de dégustation du projet, d’où on aurait la vue sur le fleuve. (Photo: Ville de Rimouski)

Montage financier

Le copropriétaire de la Distillerie, Joël Pelletier, se fait avare de commentaires. « Il reste plusieurs étapes à franchir avec la Ville pour notre PPCMOI avant de pouvoir dévoiler publiquement le projet dans ses détails. Nous ne savons pas encore quels ont été les commentaires envoyés à la Ville. Nous sommes encore à effectuer le montage financier. Nous préférons attendre encore un peu avant de nous afficher publiquement. Nous le ferons en temps en lieu avec nos partenaires, qui nous demandent que tout soit finalisé avant de commenter. »

« Le projet est toujours en développement, également. On voit bien les commentaires positifs sur les réseaux sociaux, mais ce n’est qu’un aspect de la situation », ajoute monsieur Pelletier, copropriétaire avec Jean-François Cloutier.

Un nouveau whisky

Distillerie du St-Laurent a obtenu son premier permis de distillateur en août 2015. Depuis ce temps, on est passé de deux à sept employés à temps plein. Trois gins sont produits par la Distillerie St-Laurent, ainsi qu’un acérum (produit alcoolisé à base d’érable). Elle lancera son premier whisky pendant la prochaine période des Fêtes.

La Distillerie est actuellement située sur la rue Rivard, dans le parc industriel près de la 2e rue Est.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×